Bretons en cuisine

Oh mais je suis dans Bretons En Cuisine !

Voilà, je l’ai à peu près crié sur tous les toits mais pour ceux du fond qui ne suivent pas : le numéro d’été de Bretons en cuisine est sorti et dedans il y a quelques pages consacrées à ce blog.

Et aussi quelques recettes testées et validées ! La liste ? Rillettes coco-coco, farz-buan fraises et caramel, granola à la farine de blé noir, sandwich au homard, maquereau pané et soupe de tomate, grilled-cheese courgettes et chèvre, beignets d’oignons bière et blé noir.

Bien sûr, il y a plein d’autre recettes que celles-ci dans le magazine et vous trouverez de quoi réaliser une pomme anna de haddock et chorizo des Deux Sardines ou un rumsteack mariné avec du poivron confit et un velouté de petits pois mentholé.

Bretons en cuisine Dans ma cuizine

Tu reviens quand tu veux

C’est Olivier Marie qui a repris les rennes du magazine : maquette et ligne éditoriale ont bénéficié d’une mise à jour  réussie et je suis bien contente de faire partie de ce deuxième « Bretons en cuisine » nouvelle génération… Un énorme énorme merci à lui pour ses photos et ses textes !

Pour réaliser les quelques pages du reportage, Olivier est venu passer une journée dans ma cuizine. Honnêtement,  si ce genre de journée n’est pas de tout repos, c’est aussi un gros kiff. Je reste épatée de voir à quel point certaines personnes savent adopter la posture parfaite pour faciliter le « taff » des autres. Au final, c’était tellement cool de cuisiner en compagnie de quelqu’un qui mettait pourtant les pieds pour la première fois chez moi !

Pour la pause déjeuner, on avait eu l’idée de génie de se rendre chez Simoné en compagnie de mon partenaire de vie. Sauf qu’après notre ripaille (on s’est bien bien régalés une fois encore), il me restait 3 recettes à réaliser et j’avais à peu près envie de cuisiner comme de me pendre.

Alors on a mis les Clash et on a quand même fait ce pour quoi on était là, dans le capharnaüm de ma cuisine. Je crois bien n’avoir rien goûté sur l’instant mais on s’est fait un pique-nique sympa au dîner (il y avait quand même un sandwich au homard avec une mayonnaise à l’artichaut bordel).

Bretons en cuisine Dans ma cuisine

Hasard du calendrier, cette journée de fin mars tombait le lendemain d’un atelier cuisine incroyable au centre pénitentiaire des femmes de Rennes. J’ai un long billet en cours sur le sujet mais ce n’est pas facile de trouver les bons mots pour vous raconter ça. Et en même temps je veux absolument vous raconter ça.

A bas la ciboulette, vive le basilic

J’aurais aussi voulu prendre des photos des coulisses pour vous montrer l’envers du décor, mais honnêtement les photos du reportage me semblent tout de même fidèles à la réalité et je crois qu’Oliver tient à la vraie vie sur ses photos (mais c’est pas juste parce qu’on ne le voit pas, lui !). J’ai quand même senti son sang se glacer au moment où j’ai déposé plein de ciboulette sur le sandwich au homard mais sinon je crois qu’à part ça, ça allait (astucevous saurez qu’il trouve a ciboulette un peu ringarde sur les photos de bouffe).

Bretons en cuisine Dans ma cuisine

Bref, je pense que vous avez compris que c’était chouette et que j’ai été ravie de découvrir les photos de mes recettes sur papier ! Tellement ravie que j’aurais bien envoyé un exemplaire de Bretons en cuisine à chacun de vous mais j’ai fait mes petits calculs et ça ne va pas fonctionner.

J’ai quand même pris le parti d’en acquérir trois pour les non-Bretons qui ont l’habitude de passer par ici. Si vous êtes tentés, laissez-moi un commentaire pour dire que vous avez envie de voir d’effrayants brins de ciboulette sur du homard ou de faire des rillettes coco-coco et je vous enverrai ça ! On va dire que si vous êtes 37234 à participer, je ferai juste un modeste tirage au sort… Disons le 27, comme c’est mon anniversaire.

Et de votre côté, si jamais vous avez la chance d’apparaître dans « Auvergnats dans le garage » ou « Alsaciens dans la salle de bains », n’hésitez pas à partager votre joie ici ! En tant que copains de gloriole, on devrait se comprendre.

« Madame Dansmacuizine ?

— oui ?

— pourquoi il n’y a pas de recette de boisson ? C’est l’été après tout…

— ben Olivier a dit « non ta proposition de boisson est trop pourrie, je n’en veux pas dans mon magazine »

— ah ok

— non mais c’est comme ça, c’est pas grave. Tu veux une recette quand même ?

— oui

— alors c’est simple : fais pousser du houblon et de l’orge, récolte-le, fais-le fermenter et voilà, c’est prêt !

— gningningningnin

— en même temps tu aurais détesté la boisson que j’avais en tête initialement…

— y’avait du navet dedans ?

— non, du concombre… »

Grains de sel

  1. Nan mais Stéphanie, c’est le début de la gloire, congrats ! En tout cas, je voulais absolument voir ta petite tête dans le magazine dès sa sortie, mais impossible de le trouver en Alsace (ce qui, en y repensant, semble logique). Etrangement, c’est beaucoup plus simple de trouver un magazine allemand qu’un magazine breton… Allez hop, j’essaie de me le commander un de ces 4 pour pouvoir fièrement dire « mais oui, je connais Madame DansMaCuizine » 😀

  2. – Ben alors personne ne les veut ces magazines ?
    – En même temps tu commentes alors que l’article vient de paraître !
    – C’est pas non plus de ma faute si les autres lecteurs sont des escargots…
    – Sinon ça te tente un mag ou pas ?
    – Oui et non, j’ai pas l’habitude de commenter, j’aurais l’impression d’abuser
    – T’es Normand ou Breton ?
    – …

  3. Super article !
    En même temps, si Olivier a pris les rennes du magazine, il faut vraiment qu’il pense à les rendre, sinon ça va poser problème à Noël 😉

  4. la ciboulette n’a rien à voir avec le basilic, certains plats iront mieux avec l’un ou l’autre, voire les deux dans certains cas. Le magazine ne marche pas car il manque de dynamisme

  5. On est d’accord… pour la ciboulette et le basilic 😉

  6. Super article et recettes originales. Pour le sandwich au homard j aurais mis du cerfeuiltrès fière de toi Stephanie

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*