Les gnocchis de Sonia Ezgulian

Mon dimanche sans musée

Bon, je crois qu’il faut prioriser ce que je raconte le dimanche et aujourd’hui, ça ne fait aucun doute, j’ai lavé beaucoup trop de vaisselle.

En lisant entre les lignes, ça veut dire que j’ai beaucoup cuisiné mais j’ai quand même du choisir les mauvaises options. C’est quoi ces recettes qui salissent mille casseroles et nécessitent des kilos de farine ?

En vrai, je plaide coupable. Quelle idée de vouloir faire dans un seul dimanche des gnocchi, du pain et de la pizza ? Je pense qu’il y a de la farine jusque dans le lit des voisins. J’ai aussi fait des boulettes de poulet, une salade de pommes de terre aux maquereaux, une tarte aux poireaux et des sandwichs sabish (c’était pas vraiment le plan, ça s’est fait comme ça).

Vous savez quoi ? J’ai tout réussi ! Pourtant quand Rigolus m’a demandé : « tes gnocchi ils seront aussi bons que ceux de Simoné ? », j’avoue avoir regretté un instant de m’être lancée à nouveau dans l’aventure. Mais je sais faire face aux challenges que le destin met sur mon chemin (sauf que je ne crois vraiment pas au destin). Au final, il parait qu’ils étaient « presque aussi bons », et ça me va, je sais me contenter de la deuxième place (parfois). J’avais suivi la recette de Sonia Ezgulian, comment aurais-pu je être complètement à côté de la plaque ?

Avec tout ça, je ne suis pas allée au musée avec le reste de ma famille. Il faut dire que j’ai fait une croix sur la culture depuis longtemps. Pourquoi se cultiver quand on peut cuisiner ?

Abélard me fait trop pleurer

Entre les sessions farine, j’ai lu Abélard et je me suis faite cueillir par ces deux merveilleux tomes. Je ne sais pas quoi vous dire sans vous en dire trop mais il m’a fallu deux bonnes heures pour redescendre (malgré l’apéro). Si vous aimez les choses très lumineuses et très sombres à la fois, et si vous n’avez pas encore fait connaissance avec Abélard… allez-y !  Je vous parlais l’autre jour des Bêtes du Sud Sauvage, il y a quelque chose de commun même si Hushpuppy et Abélard ne se ressemblent pas du tout.

Toujours sur le sujet BD, j’ai regardé Dear Mr Watterson, un documentaire consacré à Calvin & Hobbes. Je suis restée dubitative dans les premières minutes qui se résumaient à des témoignages de fans se rappelant de leur première fois, de leur strip préféré, tout ça, tout ça.

C’est bien mais bon, je savais déjà qu’on était nombreux. Ensuite on en apprend un peu plus sur Bill Watterson et aussi sur « la BD ». Et c’est vachement intéressant de voir comment il a refusé le merchandising avec conviction et comment il a toujours défendu la BD comme un art à part entière. Let’s go exploring !

Scotty Dans Ma Cuizine

J’ai sûrement déjà publié une photo de Scotty un dimanche mais depuis, notre relation a pas mal évolué. Scotty, c’est un chat du quartier qui a sa propre maison chez quelqu’un qui ne s’occupe pas trop trop de lui. Il préfère notre jardin.

Il est vieux, il a le regard mauvais, on peut à peine le caresser et on se demande s’il entend correctement. Il est aussi assez amoché parfois et on pensait que c’était le souffre-douleur des autres — et nombreux — chats du quartier. La voisine nous a appris qu’en fait c’était lui le bad boy. Et quitte à avoir un thug à la retraite sur notre propriété, j’ai décidé d’améliorer un peu sa fin de vie. Je lui mets des couvertures mais il les utilise seulement dans les endroits pas abrités. En Bretagne, c’est pas vraiment pratique.

Là sur la photo, je lui avais carrément proposé mon gilet. Quand on le regarde s’y installer, on a l’impression qu’il goûte à un luxe jusque là inconnu qu’il valide de tous ses coussinets.

Oh et j’ai regardé le dernier épisode de The Handmaid’s tale. Cette série, basée sur un roman de Margaret Atwood, est absolument géniale. La photo, les acteurs, l’ambiance, les décors, les costumes, le sujet… J’ai lu un peu de Margaret Atwood à la fac et j’ai comme une envie de me replonger dans l’œuvre d’une nana qui a été capable de pondre une histoire aussi rondement menée. Il parait que la série aura une saison 2. Le roman, lui, a été publié en 1985 et n’a jamais eu de suite…

J’ai écouté aussi (en cuisinant) une émission sur Martin Luther King et Malcolm X. On y a évoqué Rosa Parks, et ça plus The Handmaid’s tale, ça me fait dire que peut-être si ça se trouve, cette semaine sera la bonne semaine pour refuser de céder sa place à un blanc dans le bus. Enfin vous voyez ce que je veux dire.

Grains de sel

  1. Où c’est donc que vous avez parlé de Bêtes du Sud sauvage et que j’ai loupé ça ?! Et du coup, je veux lire cette bd !

  2. – Madame dans ma cuizine?
    – quesstufou la toi maintenant?
    – ben on me refuse la parole alors je la prends par d’autres moyens tu vois
    – bon quess qui va pas encore?
    – rien. Tout va bien, on observe juste la transition du blog de cuizine en blog « suivez ma lifestyle ». M enfin tant qu’y a pas de lien vers des sites de renforcement musculaire ou de recettes de trucs sans gluten sans viande sans produits laitiers et sans soja ça reste acceptable.
    – bon d’accord, t’aimes pas la culture?
    – si j’adore mais sur des blogs spécialisés.
    – ben va, va petit lecteur.
    – roh la la on peut plus rien dire ici.

  3. BrightEyedMum, coucou ! C’était succinctement par ici : http://www.dansmacuizine.com/2017/09/dimanche-ete-indien/ Je vais mettre le lien dans le billet du coup 🙂

  4. Kibou, j’espère que tu te régaleras du billet de dimanche prochain, je compte y comparer des rouges à lèvres automnaux et puis peut-être pousser un coup de gueule quelconque. Et je ferai un room tour de ma chambre aussi.

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*