energy ball

La passion des energy balls

Les energy balls, ça faisait longtemps que j’avais envie de tester et j’avais même acheté des dattes dans ce but. Mais ça, c’était avant de connaître l’existence de la pâte de dattes !

Faire des energy balls, ça se résume à peu près à assembler les trucs qui vous font plaisir à de la pâte de dattes. Ensuite on fait des boulettes qu’on roule dans la noix de coco râpée. Et ensuite encore, on se retient de ne pas en manger une à chaque fois qu’on ouvre le frigo (autre option : avoir un frigo cassé comme c’est mon cas actuellement et entreposer les energy balls à la cave dans le frigo à bière. Ca calme un peu les envies irrépressibles de devoir descendre un étage… qui plus est pour constater que le frigo à bières manque cruellement de la matière première qui lui a donné son nom).

energy balls aux canneberges

Ce qu’il faut savoir sur les energy balls (quand même, il faut que ce blog vous soit utile à un moment ou à un autre)

  • la pâte de dattes se conserve au frais, ce qui la rend un peu difficile à travailler : deux possibilités, la réchauffer au micro-ondes ou la détendre avec un peu d’eau chaude. S’il fait chaud, la température ambiante suffira.
  • vous haïssez le goût de la noix de coco en sucré ? Moi aussi. Faites-moi confiance et roulez joyeusement vos energy balls dans la coco râpée quand même. Ca ne leur donne presque pas de goût mais ça permet de les conserver correctement et surtout de les saisir sans s’en mettre plein les doigts (en voiture ou à la plage, c’est bien pratique). Et puis c’est joli. Et puis ça apporte de la texture quand même.
  • avec un paquet de pâte de dattes, on fait une trentaine d’energy balls pour moins de 20 balles. Vous trouverez la pâte de dattes en magasins bio pour environ 3,50 euros.
  • ça se conserve bien, jusqu’à deux semaines disent les internets. Ma consommation personnelle d’energy balls ne me permet pas d’en savoir plus mais je peux vous dire qu’on peut en manger tous les jours sans se lasser.
  • on m’a parlé d’energy balls ratées sur Instagram (coucou Virginie) et je suis très dubitative. Il faudrait que je vois ça pour le croire parce que là, comme ça, je ne vois pas trop à quel moment une catastrophe peut arriver.
  • il y a des tas de recettes différentes d’energy balls mais moi je suis amoureuse de cet assemblage, je boude donc toutes les autres recettes jusqu’à nouvel ordre.
  • et les enfants adorent les energy balls !

Avec tout ça, vous vous posez probablement LA question : est-ce que j’ai plein d’énergie depuis que je mange des energy balls ? Mais oui bien sûr ! Bon le tensiomètre du médecin indiquait bien un petit coup de mou lors de ma dernière visite mais je n’avais pas mangé d’energy ball depuis 48h, j’étais probablement en descente (j’ai dit qu’on mettait ce qui nous faisait plaisir dedans, merci de ne pas me juger).

Attention, la recette des energy balls est ultra technique (non)

Par contre, c’est un peu long à faire si vous vous y mettez tout seul. Ce sera plus sympa et plus rapide à deux. Si vous ne connaissez personne à embarquer dans cette magnifique aventure, mettez un peu de musique ou un podcast. Ou faites ça devant Ponyo (je me suis réveillée trop tôt au son de la pluie ce matin, et depuis, j’ai envie de regarder Ponyo. Mais vous pouvez regarder autre chose, je pense que ça marche aussi avec un feel-good movie comme Old Boy).

Comme dit plus haut, vous pouvez coller ce qui vous chante dans vos energy balls. Essayez quand même de privilégier le cru (je ne crois pas beaucoup à des energy balls au reste de Lasagnes par exemple) et le pas trop périssable (je ne crois pas non plus beaucoup à des energy balls au maquereau frais) et si vous n’êtes pas inspiré, tenez-vous en aux ingrédients ci-dessous, ça fait de formidables energy balls.

Pâte de dattes Rapunzel

Les ingrédients pour une trentaine d'energy balls

  • un paquet de pâtes de dattes (500g, donc)
  • de la noix de coco râpée
  • des canneberges
  • des pépites de chocolat
  • des amandes (je les préfère mondées mais certains les préfèrent torréfiées, je précise pour que ça ne gueule pas dans les commentaires)
  • des noix de cajou

Energy balls noix de coco

On fait comment alors ?

  1. On sort la pâte de dattes du frigo et si elle est trop dure à travailler, on la détend avec un peu d’eau chaude ou en la passant vite fait au micro-ondes (je ne peux pas vous dire combien de temps, je ne sais déjà pas réchauffer ma tasse de thé correctement…)
  2. On mixe grossièrement les noix de cajou et les amandes
  3. On hache les canneberges (mais si on a la flemme, on peut les mettre entières)
  4. On mélange tous les ingrédients sauf la noix de coco et le chocolat. Si vous avez réchauffé la pâte de dattes au micro-ondes, laissez-la refroidir avant d’ajouter le chocolat, sinon il fond. Ce qui n’est pas la fin du monde, mais je préfère les pépites.
  5. On forme des quenelles avec deux petites cuillères (une fois sur deux mon cerveau refuse de réaliser ça correctement)(le but n’est pas de faire des quenelles parfaites mais plutôt de ne pas s’en mettre plein les doigts et d’avoir des energy balls de taille à peu près régulière)
  6. On les dépose dans la noix de coco râpée et on fait des boulettes en les roulant bien dans la noix de coco
  7. On garde au frais

Et c’est fini ! Je dis ça, je dis rien mais je vois tout à fait cette recette dans vos bonnes résolutions de septembre de manger sainement et d’arrêter les goûters industriels pour vos enfants. Moi j’aime assez bien les résolutions de septembre, il fait encore beau, on a encore la patate des baignades et des apéros de l’été, c’est un bon timing. Contrairement à janvier.

Laissez-donc ces energy balls devenir votre crush de septembre ! (Et d’octobre et de novembre et de décembre et de janvier… vous voyez l’idée. Moi je les ai demandées en mariage, purement et simplement)(Elles ont dit oui ! )

« Madame Dansmacuizine ?

— yep ?

— vous le savez qu’il n’y a personne sur internet en août ?

— oui, pourquoi ?

— parce que vous n’avez pas publié depuis des semaines et que vous décidez de reprendre ce blog en main en août ? C’est débile.

— C’est toi le dé…. heu… non… rien…

— du coup le prochain billet ce sera entre Noël et le jour de l’an à ce rythme-là ?

— nan nan nan, j’ai des tas de bêtises à raconter d’ici-là. Tu restes dans le coin ?

—on n’a rien de mieux à faire, alors oui

— oh toi, je sens qu’une energy ball ou deux ne te feraient pas de mal… »

 

Grains de sel

  1. Koad Houladenn

    Bonjour, j’ai eu beau refaire à la lettre la recette, mon fils préfère quand même celle réalisée par vos soins lors de notre rencontre fortuite sur la plage de roz ven… Je suis extrêmement déçu!

  2. Super, je vais tester ça 😉 !

  3. Meuh non, tout le monde n’est pas en vacances en août! Et ça fait vraiment très plaisir d’avoir de vos nouvelles. J’attends avec impatience de lire toutes les bêtises dans vos prochains posts. Passez un bel été!

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*