raviole maison mascarpone poivrons parmesan

Les ravioles maison avec une SUPER farce de fonds de frigo

Quand j’ai cherché ma machine à pâtes pour faire ces ravioles, impossible de remettre la main dessus ! Sans doute encore un coup des petits lutins de la maison (vous savez, ceux qui sont responsables des disparitions mystérieuses des chaussettes dans la machine à laver. Un vrai sujet de société. Ou au moins un vrai sujet de ma maison).

Mais qu’à cela ne tienne, à l’aide de ma détermination (et de ma cuillère en bois sculptée) j’ai décidé de saisir l’occasion pour faire des ravioles à la main, en prenant mon air d’aventurière et les restes de mon frigo.

Puisqu’on ne gaspille pas, j’ai utilisé uniquement des ingrédients issus pour des préparations du mois de la semaine.

Bol blanc vu de dessus avec une cuillère, une farce rouge crémeuse avec des morceaux de poivrons et du vert d'oignons japonais

Les ravioles maison, c’est vraiment sympa (si on est motivé)

Donc, dans la farce des ravioles, il y avait :

Les leftovers du fridge

  • de la mascarpone pour Les oeufs brouillés du petit déjeuner (ingrédient secret inclus)
  • du coulis de tomates de la pizza du dimanche soir
  • du parmesan
  • des piments doux d’espelette marinés
  • un reste d’oignon japonais et de tiges d’ail émincés (provenant d’un topping des ramen) (oui, oui l’article arrive bientôt !)(bave bave bave)

Pour préparer la farce

  1. Attention, là, ça va être technique.
  2. On mélange tout.
  3. Voilà, et puis c’est tout.

Les ingrédients de la pâte

  • 250g de semoule fine
  • 300g de farine
  • 250 ml d’eau
  • 1/2 càc de sel fin

Pour faire la pâte

  1. Formez une boule en mélangeant bien tous les ingrédients
  2. Pétrissez la énergiquement (bon, perso j’ai toujours trouvé cette formulation débile, genre on va la pétrir mollement) à la main (bah oui, avec d’autres parties du corps ce serait moins facile… Ou pas.) pendant 5 bonnes minutes (c’est mieux que pendant 5 mauvaises minutes).

Bon, jusque là ça va, maintenant si vous disposez d’un robot pour faire la pâte, ça va très bien aussi (ouais c’est bon, pas la peine de faire les fiers, ok ?)(J’en en ai aussi, sauf que moi, j’ai le goût de l’effort).

Let sit in the fridge about at least 30 minutes #accentirlandais (et bah ça c’est mon côté punk qui se réveille parce-que je bois trop de punk IPA et aussi parce-que je crève d’envie d’aller faire du surf de gros à Mullaghmore en Irlande)(avec ma planche en mousse sur une vague de 5m ? OKLM).

Sans machine donc, le midi j’ai étalé la pâte au rouleau mais très honnêtement j’ai eu du mal à l’abaisser à une épaisseur convenable.

Pâte et rouleau à pâtisserie sur plan de travail avec de la farine sur la pâte

S’en suivi la découpe de la pâte à l’emporte pièce, la dépose d’une cuillerée à thé de garniture (le tout en mode à la chaîne), puis dépose d’une deuxième pièce de pâte par dessus et scellage (appuyez énergiquement avec vos petits doigts sur tout le tour de la raviole).

Puisqu’on verse dans l’honnêteté ici, autant vous dire que ce n’était pas une réussite car la pâte étalée au rouleau n’était pas assez fine. Donc en bouche, il y avait un fort déséquilibre entre la farce (excellente par ailleurs) et la quantité de pâte.

Mais l’histoire se termine bien, puisqu’un flash a fini par me traverser l’esprit, et l’emplacement de la machine à pâte m’est apparu soudainement (donc en fait ce n’était pas la faute des petits lutins de la maison, mais c’est pratique qu’ils aient le dos aussi large…). Je suis donc repartie pour une nouvelle session.Machine à pâte, ravioles garnies + couvercle et cuisine en fond de tableau

machine à pâte, deux pâtons étalés en fond et des ravioles finies sur la planche

L’épaisseur finale après laminage à la machine était nettement plus adaptée et donnait entière satisfaction : l’équilibre en bouche était parfait.

Je les ai cuites dans un grand volume d’eau bouillante salée (#modedemploidepaquetdepates) : la durée dépend de l’épaisseur de votre pâte, goûtez pour être sûr vers 3 min. J’ai terminé la cuisson à la poêle avec un peu beaucoup de beurre salé et des feuilles de sauge du jardin.

Simply wonderful.

Bon, si vous cuisinez ça pour vos 15 gosses ou vos 38 meilleurs potes, envisagez plutôt d’en faire une entrée parce qu’il y a du taff tout de même. Mais vous ne regretterez pas vos efforts, croyez-moi.

Ravioles cuites en gros plan dans une assiette à fleur bleues et des petites feuilles de sauge

« Mme Dansmacuizine ?

— oui ?

— qu’est ce que c’est que cette histoire de lutins et de surf de gros ?!

— c’est à dire que comme tu le sais, je surfe maintenant depuis de longues années de longs mois et comme j’ai tout de suite eu un niveau de malade, je guette les spots avec des vraies vagues, pas des trucs de débutant…

— mais vous n’avez même pas de planche ! Et vous ne louez pas des planches en mousse habituellement ? Parce qu’on vous a vue à Plouharnel…

— donc les petits lutins ! Alors, je vais TOUT te raconter !

—  ouais ouais ouais, pour noyer le poisson. Blogueuse en mousse et surfeuse en mousse, plus rien ne nous étonne…

— pfffff. Vilain »

 

Grains de sel

  1. Super, je vais tester !!!

  2. Merci beaucoup pour la recette! Et excellente année 2019

  3. Bonjour,
    La recette à l’air parfaite je vais essayer. Merci!
    Pour coller les ravioles, ajoutez vous de l’eau au pourtour de la raviole ou un jaune d’oeuf? Ou ce n’est pas nécessaire?
    Merci

  4. De l’eau dans un petit bol, et j’en mets sur le pourtour avec le doigt 🙂

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*