oct
23
2010
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

 » Dans les arrière-cuisines des blogs culinaires »: l’article de Marianne

Posté dans Presse

Alooooors, cet article, qu’est-ce que ça raconte ? Gaël le Bellego a-t-il sucé la substantifique moelle de la blogosphère culinaire ?

Je dirais oui, assez.

Mais je reste assez hermétique aux plaintes… Au choix : « les blogueuses ne pourraient jamais diriger une brigade dans un 3 étoiles » ; « il y en a trop, on en a marre… » ; « et pis elles se foutent un peu de notre gueule en plus avec les articles sponso et compagnie »; « mais quand même, il ne faut pas prendre les blogueuses pour des andouilles non plus »…

En ce qui me concerne, ça me passe au-dessus :

  • oui, j’ai déjà trouvé et trouve toujours des campagnes de pub complètement déplacées sur certains blogs. Je me doute qu’elles étaient particulièrement bien rémunérées, et si cela m’a souvent éloignée des blogs concernés, je n’en juge pas pour autant les blogueuses, je trouve ça compréhensible de vouloir gagner un peu ou beaucoup d’argent, elles n’en sont pas des blogoputes pour autant…
  • oui, je préfère les blogs sans pub et ma « blogoliste » culinaire en est témoin. Delà à dire que si les blogs de cette liste se mettaient à faire de la pub je ne les lirais plus… Pas du tout ! Et j’espère bien que leur talent leur profite d’une manière ou d’une autre…
  • pour ce qui est des clans et du copinage, il y en a sans doute mais  ni plus ni moins qu’ailleurs. Il y en a, c’est certain et c’est de bonne guerre même si c’est énervant, bien sûr. (Elle et moi, par exemple, on manipule toute la blogosphère culinaire avec des poupées vaudou imbibées de bière… Et si elle déMENT, je n’ai rien à ajouter…)
  • en ce qui concerne le talent de cuistot des blogueurs, ça me semble complètement hors de propos de le critiquer alors que l’immense majorité n’a jamais prétendu à égaler qui que ce soit. Même ceux qui pourraient…
  • et puis, à contrario, en tant que blogueuse, se plaindre des tentatives de harponnage ridicules et des propositions arnaqueuses, ça me semble bien naïf. C’est aussi de bonne guerre et je n’attends pas spécialement mieux du monde de la pub, de l’agro-alimentaire, etc. Ca fait un moment que ça se passe comme ça, blogs culinaires ou pas.
  • quant aux blogueurs cités dans l’article, rien de bien nouveau mais c’est normal : les blogs qui cartonnent… Le blogueur qui aime à se faire détester et montrer à tous que la blogosphère culinaire est une jungle … J’ai tout de même trouver que  » Le coin de Joëlle » se faisait tacler plus que les autres sans raison. De mon point de vue, ce blog n’avait pas à être pointé du doigt, en tous cas, pas plus que les autres.
  • et le truc qui m’énerve par dessus tout : pourquoi se plaindre de quelque chose qu’on pourrait si facilement ignorer? Il y a plein de gens qui vivent sans la blogosphère culinaire. Et par exemple, plein de gens de mon entourage ! (snif) Et même des gens de mon entourage qui aiment cuisiner… Alors bon, hein… Si ça devient comme les blogs de mode qui énervent les journalistes des magazines féminins, autant se marrer un coup…

« Madame dansmacuizine?

- oui?

- c’est bien beau tout ce blabla, mais on ne pourrait pas plutôt avoir une recette à la place?

- ben c’est trop tard, là, maintenant, je suis fatiguée…

- pfff, vous êtes bien une blogueuse culinaire…

-  heu, je crois que je ne l’ai pas volée celle-là… Mais j’ai quelques recettes de derrière les fagots qui n’ont été pensées que pour toi !!!

- on verra, on verra… »

oct
12
2010
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

La gastronomie à Rennes (Le Mensuel de Rennes)

Comme vous pouvez vous en douter, j’étais complètement hystérique de découvrir le dossier en couverture du dernier « Mensuel de Rennes« . Et globalement, ça m’a beaucoup plu.

Après lecture, j’ai relevé les infos les plus croustillantes du dossier.

Pas grand chose à dire de l’entretien avec les quatre chefs étoilés de Rennes (Rachel Gesbert, David Etcheverry, Sylvain Guillemot et Pierre Legrand). Je préfèrerais faire connaissance avec eux en dégustant leur cuisine. C’est dit.

J’ai tout de même découvert qu’existait un Festival gourmand dont je n’avais jamais entendu parler. J’essaierai de me tenir au courant pour 2011.

Un encart sur le soit-disant « premier fast food breton » m’a un peu scandalisée.  Pourquoi?

juin
10
2010
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Le resto clandestin

Posté dans Presse

devanture cordonnerieMoi, c’est un peu mon rêve depuis des années d’avoir un « maquis clando » à la maison. Surtout quand on habitait dans le centre de Rennes… Et qu’on recevait déjà n’importe qui à la maison, restaurant clandestin ou pas.

Remember Sylvaine à la tête carrée, dans le sillage de Monsieur Roux un soir de fête de la paresse. Remember Kévin, propulsé de sa banlieue parisienne vers la Bretagne, adopté vers 5h du mat’ après avoir éclusé quelques uns des bars se trouvant  à moins de 100 m de l’appartement. Remember Shirley et Dino, gentil couple du petit matin dont je n’ai même pas pu faire la connaissance parce que Jude de Chicago avait passé la soirée avec nous et que… Ben… Bref, j’étais couchée au lieu d’époustoufler Shirley et Dino par ma brillante conversation…

DansMaCuizine