août
19
2016
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Fatteh bi Hummus : un vrai petit délice

Posté dans Apéro , Salade , Végétarien

La recette de fatteh bi hummus

Il parait que les Libanais mange le Fatteh bi Hummu au petit déjeuner : si c’est le cas, ils ont bien raison. Je ne sais pas si je l’ai assez répété (ou si j’ai des lecteurs fidèles)(en vrai je sais grâce à Google Analytics) mais le yaourt en version salée ou accompagnement du salé, a été une véritable révélation pour moi. Avec le curry, avec le kedgeree, en salade… Je kiffe.  Ce n’est pas cette merveille à base de pois chiches et d’ail qui risquait de me faire changer d’avis…

 
J’ai trouvé cet assemblage parfait dans le tout aussi parfait ouvrage « Liban » de Linda Louis (#coeuraveclesdoigts) dans la collection « épicerie du monde » aux éditions La Plage (encore #coeuraveclesdoigts, j’adore très sincèrement tous les ouvrages de ma bibliothèque acquis chez eux).

août
15
2016
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Salade toute simple nectarine et pecorino

Posté dans Salade

salade nectarine pecorino

Mettre des fruits dans une salade, voilà une astuce basique super efficace pour donner aux salades un petit côté fancy. Comme ma façon de cuisiner est à peu près à l’opposé du repas entrée-plat-dessert, ça m’arrange bien aussi de tout mettre dans le même plat : la salade, le fromage (pecorino) et le dessert (nectarine)…

 
Honnêtement mes diverses tentatives de mettre des fruits dans des salades salées ont toujours été satisfaisantes. Du coup, j’y vais les yeux fermés, comme quand j’ai croisé cette recette dans le magazine Esprit Veggie (mais je ne lis pas les magazines les yeux fermés tout de même). Visiblement c’est un hors-série du magazine Esprit Yoga mais je dois vous avouer que le yoga et moi, on se connait pas très bien même si, évidemment, je pourrais m’y mettre très vite dans le cas où on me proposerait d’aller vivre dans un loft de 200 m2 pour tester le mode de vie healthy à la new-yorkaise. « New-York by Madame Dansmacuizine », franchement, ça claque.

fév
2
2016
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Maquereau pané for ever

Posté dans Plat complet , Salade

westwing dansmacuizine

Il faut qu’on parle de maquereau pané ! Déjà parce que c’est vachement mieux que de parler de Kevin… Croyez-moi sur parole, parler de Kevin, ce n’est pas un truc que vous souhaitez ! Alors que parler de maquereaux, c’est plutôt cool. Sans doute parce que c’est un poisson du coin (perso, je le pêche dans les jardins du Thabor), pas si cher et très bon. Ok, j’avoue, je l’adore…

juin
1
2015
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Salade du printemps : asperges, fèves, poulet et mozzarella

Posté dans Salade

salade_GP

Parmi les milliards de raisons d’acheter de « bons » produits, il y en a une à laquelle je tiens beaucoup : celle de me motiver à les cuisiner du mieux possible en gaspillant le moins possible. Dans cette assiette, la volaille vient de chez Paul Renault par exemple et avec le bout coriace des tiges d’asperges et de l’ail nouveau, j’ai fait des litres d’un bouillon absolument délicieux. Une fois la carcasse bouillie, on peut facilement récupérer les petits morceaux de blancs restés sur le poulet après la découpe (faite à cru). On peut par exemple les utiliser pour faire une soupe asiatique ou un petit bol de rillettes. Les deux cuisses ont quant à elles été rôties avec du citron et de l’ail glissés entre la peau et la chair… et les ailes marinées et grillées (sur une volaille de 2,5 de cette qualité je ne vous précise pas qu’on trouve aussi de quoi manger sur les ailes). Enfin, j’ai cuit les blancs dans un bouillon, selon cette méthode que j’aime bien…

 

Le printemps, c’est ce moment génial où le marché redevient super excitant (chacun ses délires, un peu de respect) avec les légumes nouveaux et la saison courte des petits pois, des asperges, des fèves… On plante des trucs dans le jardin ou sur le balcon et la nature s’emballe. Oui, c’est bateau comme expression mais ça reflète bien ce qui se passe. Et je ne vois pas l’intérêt de vivre à la campagne si on ne se laisse pas gagner par cette enthousiasme vis-à-vis des choses qui poussent.

jan
7
2015
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Salade d’avocat au saumon

Posté dans Salade

avocat_saumon_3

L’avocat, je l’adore un peu plus chaque année (et pourtant, je reviens de loin, croyez-moi). Cette petite bombe calorique enchante n’importe quel sandwich, n’importe quel  brunch, n’importe quelle soupe… Aujourd’hui, c’est avec du saumon, dans une salade super classique (voire un brin ennuyeuse mais également très savoureuse).

Le saumon frais, j’en achète peu mais j’essaie d’acheter de la bonne came (oui parce que franchement du saumon coupé aux insecticides c’est un peu comme de la coke coupée à la lessive, je refuse de cautionner ça). Celui-ci est un saumon bio d’Ecosse, acquis à l’étal de la Marée pour tous au marché des Lices. Je l’ai fait mariner mais franchement, j’ai hésité.

juil
18
2014
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Le yaourt aux légumes : summer hit #3

yaourt nature et crudités

Venons-en au fait : est-ce que le yaourt aux légumes est un tzatziki mais seulement on peut pas l’appeler tzatziki parce que c’est pas comme la recette ? Oui, carrément. Mais quand même, ça vaut le détour. J’étais déjà convaincue par le tzatziki, fan – mais vraiment – du yaourt avec le curry et le kedgeree et l’autre jour quand j’ai décidé de faire un sort au reste de saumon grillé en utilisant un yaourt grec qui trainait dans le frigo, je suis définitivement tombée dans la folie du yaourt salé !

fév
15
2013
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Salade de lentilles corail et grenade

Posté dans Salade

salade compose originale

Quand on mène une vie de bohème comme la mienne actuellement, on ne s’embarrasse pas de verrines, ni même de bol pour la salade de lentilles et de grenade: on mange dans des pots de yaourts vides, des pots de confiture vides, ou même, comme je le disais précédemment dans des assiettes jetables lavées. Ca fait rire les enfants ça fait chanter les abeilles et ça rajoute des couleurs de l’arc-en-ciel.

jan
9
2013
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

On brunch à la maison #8

Posté dans Brunch , Salade

salade de brunchVoilà une salade composée d’une association hyper-connue, vue et revue  notamment en version verrine (je me vends bien, là ?) mais il faut bien avouer qu’elle fait une salade de brunch parfaite : pour ceux qui mangent des mini-portions de l’english breakfast, ça fait un complément sympa (oui, parce que ceux qui mangent le full english breakfast n’ont plus faim pour rien après s’ils sont normalement constitués) ; pour ceux qui veulent manger « healthy », ça le fait aussi (mais pas pour ceux qui veulent manger « léger », cf avocat+saumon fumé+cacahouète).  Franchement regarder la photo en rédigeant me donne déjà envie d’en refaire. Malgré la qualité de la photo, c’est dire. Elle était sur la table du brunch du premier janvier, on la reverra vite…

juil
30
2012
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

La panzanella de ma mémé napolitaine

Posté dans Barbecue , Salade

panzanellaComme personne ne lit de blogs l’été, je vais en profiter pour caser de gros mensonges dans les titres de mes articles. Ca risque de se reproduire souvent, vous verrez bien si vous avez l’impression que je me moque du monde ou que, vraiment, sur ce blog, on sait s’amuser. (Moi, mon rêve c’est qu’en arrivant sur mon blog, vous vous disiez, « Je sens que je vais me plaire ici »… Quand on dit ça dans la vraie vie avec ma soeur, ça a en général un léger rapport avec la présence d’alcool mais bon, j’ai bon espoir que vous ne souffriez pas du même travers !)

 

Donc, cet été, je fais des fixettes diverses et variées, je me pose des questions existentielles telles que « Pourrais-je à nouveau apprécier des merguez ?« , « Suis-je une vraie Bretonne d’Ille-et Vilaine si je n’aime pas la galette-saucisse ?« , « Pourquoi est-ce que je prépare les meilleurs burgers maison à l’heure où on ne peut plus les prendre en photo ? »… Vous voyez que pendant que certains se dorent la pilule et glandent, d’autres sont tout près d’écrire un guide de vie philosophique…

(Tiens, au fait, rien à voir, mais j’ai rencontré le Kibou pour de vrai. Malheureusement, je ne pourrai pas vous en raconter plus parce que j’ai signé un pacte et l’encre de la plume que j’ai utilisée était un mélange de mon sang et de bière... Tout ce que je peux dire, c’est que c’est encore bien pire que tout ce que j’avais pu imaginer ! J’en frissonne encore… Je pourrais solliciter le témoignage de mon partenaire de vie mais j’ai peur qu’il fasse à nouveau des cauchemars, il a signé le même pacte avec son liquide céphalo-rachidien)

Passons à la recette, parce que ce n’est pas parce que personne ne lit qu’il faut écrire n’importe quoi même si en fait c’est déjà trop tard... La panzanella est une salade toscane qui recycle les morceaux de pain rassis d’une manière délicieuse, j’en ai fait une version inspirée de celle de Jamie Oliver, avec quelques variantes, notamment l’utilisation du Melfor (merci Diane) à la place du vinaigre de vin et c’était la meilleure panzanella que j’ai assemblée dans ma cuizine. Le Melfor, ce n’est pas franchement méditerranéen comme ingrédient mais je sais de source sûre (on m’avait aussi ramené une bouteille) que les Portugais pratiquent le vinaigre de miel et puis, vous connaissez le truc, cuisine métissée blabla cuisine fusion blabla…

La panzanella, bonheur estival

Les ingrédients pour 4 personnes (avec de saucisses grillées de grande qualité et une merguez de grande qualité, et une salade de feta plutôt chouette mais loin derrière la panzanella):

  • 1/3 de baguette au levain
  • 3 tomates
  • 1 poivron rouge
  • 1 boule de chouette mozzarella
  • 1 gousse d’ail frais
  • 2 petites branches de romarin
  • de l’huile d’olive, si elle est vraiment bonne, c’est vraiment mieux
  • du Melfor (vinaigre de miel, c’est doux mais pas trop, j’adore)
  • du sel, du poivre

On allume le four en position grill, à 200 degrés minimum.

On coupe le poivron en deux, on enlève le pédoncule et les pépins et on dépose chaque moitié partie coupée sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. On peut évidemment faire griller d’autres poivrons en même temps et même, par exemple, des aubergines. C’est ce que j’ai fait parce qu’allumer le four pour un seul poivron… Oui… Mais non… (Et je ne grille plus les poivrons entiers parce que je trouve plus simple de les débarrasser des pépins avant cuisson…)

Pendant ce temps, on coupe les tomates dans une passoire disposée sur un saladier, pour laisser le jus des tomates s’écouler (plus la maturité sera parfaite, plus les tomates seront goûteuses, meilleur sera ce qui se trouvera dans le bol…).

On sort le poivron après 15mn, on l’enferme dans quelque chose (un sac plastique, du cellophane, un tupperware, un pull…) et on met le pain coupé en morceaux sur la plaque du four chaude pour qu’il se dessèche si ce n’est pas tout à fait le cas.

Dans un joli bol/plat/bassine, on émince le quart d’un oignon rouge.

On épluche le poivron noirci refroidi.

On égoutte les tomates de la passoire et, éventuellement, on les presse un peu pour obtenir un peu plus de jus. On verse les tomates dans le joli bol/plat/bassine.

Dans le saladier du jus de tomate, on ajoute 4 càs d’huile d’olive, 1 grosse càs de Melfor, la gousse d’ail râpée, les anchois (qu’on peut écraser si on préfère), on sale et on poivre. Normalement ça fait un truc super bon…

C’est le moment de tout mélanger avec le pain : avec les mains c’est plus facile et vous pouvez vous servir des mains des autres si ce n’est pas votre truc.

Evidemment, il y a plein de variantes de la panzanella, à vous de voir celle-ci est vraiment excellente, je la recommande chaudement ! Les croûtons de pain imbibés du jus délicieux sont irrésistibles… Vivement le prochain pains sec !

Il vous reste vraiment trop de pain sec ? Vous pouvez aussi tester le pudding salé au thon, miam…

« Madame Dansmacuizine ?

- oui ?

- alors, on ne publie presque rien en ce moment ?

- pas faux, mais c’est normal parce que je suis en vacances dans une villa en Croatie et le personnel de maison ne me laisse même pas entrer dans la cuisine pour regarder comment le chef me prépare des petits menus gastro… C’est vraiment la galère ! Et puis j’ai piscine tous les matins, tous les après-midi et tous les soirs, ça ne me facilite pas les choses…

- pfff, n’importe quoi, on est sûrs que vous n’avez même pas de raison valable de ne pas publier ou de ne pas cuisiner !

- et bien, je te laisse croire ce que tu veux, comme je te le disais, j’ai piscine… »

 

avr
30
2012
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Salade tiède de boeuf, sauce avocat-basilic

Posté dans Plat complet , Salade , Viande

J’avais repéré, dès la parution du billet, le très chouette concours organisé par Anne-Sophie pour les 3 ans de son blog, Fashion Cooking. A gagner, rien de moins qu’un robot Magimix super canon et une plancha à gaz, l’idée du concours étant de faire un plat du quotidien, facile et plutôt rapide, avec tout de même une note originale qui rendent la recette sexy (mais si, une recette peut être sexy. Tout peut être sexy !), pour séduire le jury masculin, composé de Dorian, Ruben et Hervé.

Pour participer, j’ai fait une salade tiède de boeuf et pommes de terre primeurs et pour l’accompagner une sauce avocat-basilic (si vous cherchez, le truc sexy, c’est la sauce…) ; je suis déjà fan de la salade de boeuf en général, exotique ou pas mais j’avoue un gros coup de coeur pour cette sauce à l’avocat toute simple ! (Ca m’inspire du burger de folie tout ça…)

Page 1 sur 212
DansMaCuizine