juin
10
2010
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Le resto clandestin

Posté dans Presse

devanture cordonnerieMoi, c’est un peu mon rêve depuis des années d’avoir un « maquis clando » à la maison. Surtout quand on habitait dans le centre de Rennes… Et qu’on recevait déjà n’importe qui à la maison, restaurant clandestin ou pas.

Remember Sylvaine à la tête carrée, dans le sillage de Monsieur Roux un soir de fête de la paresse. Remember Kévin, propulsé de sa banlieue parisienne vers la Bretagne, adopté vers 5h du mat’ après avoir éclusé quelques uns des bars se trouvant  à moins de 100 m de l’appartement. Remember Shirley et Dino, gentil couple du petit matin dont je n’ai même pas pu faire la connaissance parce que Jude de Chicago avait passé la soirée avec nous et que… Ben… Bref, j’étais couchée au lieu d’époustoufler Shirley et Dino par ma brillante conversation…

juin
7
2010
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Gratin de purée au jambon d’auvergne et oignons

J’avais prévenu qu’il y aurait de la patate, alors voilà de la patate. Et en plus, avec un gratin de purée au jambon d’Auvergne et aux oignons, une recette fort peu estivale et légère mais inspirée par les restes du frigo… Et aussi par le livre dont je vous parlais pour les pommes de terre à la suédoise.

spécial pommes de terre Marabout

juin
1
2010
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Le pain à l’ail de Jamie Oliver

Le pain et l’ail, je pense que la combinaison a été validée par à peu près la terre entière. Et ce n’est pas les Vendéens qui diront le contraire. Le pain à l’ail de Jamie Oliver, je l’imagine bien partagé à l’apéro avec un verre de vin rouge, peut-être du Bordeaux servi à parfaite température.

Comment fait-on le pain à l’ail de Jamie Oliver ?

Voilà une garniture de pizza tirée de l’appétissante sélection de « L’Italie de Jamie ». Pour la pâte j’ai utilisé la recette du manuel de ma machine à pain, une Moulinex homebread. Ca donne ça :

  • 200 ml d’eau
  • 3 càs d’huile d’olive
  • 2 càc de sel
  • 350g de farine
  • 1 sachet de levure sèche

On met les ingrédients dans l’ordre dans la machine, programme 12 et 1h10 plus tard, on a une jolie boule de pâte à pizza.

C’est ensuite le moment d’étaler et j’utilise pour ça mon infaillible méthode : « on fait comme on peut, on teste un peu tout » ; il y a quelques jours, je suis allée  à la recherche de vidéos pour faire ça un peu mieux, et bien sûr j’en ai trouvé pas mal. On trouve des vidéos de tout sur internet, par exemple « comment démonter un babycook pour laver les parties inaccessibles »… Autant dire que la pâte à pizza… Bref, je vous dirai si les leçons du net ont profité à ma technique base.

Avec cette recette de pâte, et en fonction de l’épaisseur souhaitée, on peut faire une pizza géante et fine, une pizza normale épaisse, 5 pizza fines individuelles. Quand je fais des pizzas individuelles, il arrive que j’utilise une partie de la pâte le soir-même et le reste le lendemain. Pour conserver la pâte au frais, Jamie Oliver préconise de l’étaler un peu et de la mettre sur une feuille d’alu huilée et généreusement farinée. On farine à nouveau le dessus de la pâte et on couvre de film alimentaire.

Une fois la pâte étalée, on garnit avant de mettre au four pour 20 mn à 190 degrés. Il faudra prolonger la cuisson si la pâte est épaisse et/ou la garniture très humide.

Pour cette fois, garniture à l’ail :

  • 1 à 2 gousses d’ail
  • 1càs de persil plat frais, émincé
  • huile d’olive extra vierge
  • sel de mer et poivre noir fraîchement voulu

On pile l’ail dans un mortier jusqu’à obtenir une pâte et on ajoute 2 ou 3 càs d’huile d’olive. On étale ce mélange sur la pâte et on ajoute le persil. Juste avant la cuisson , on peut entailler la pizza et étirer les ouvertures. Le pain à l’ail est prêt quand la pâte est dorée et croustillante. On arrose d’huile d’olive juste avant de servir.

On a testé aussi la garniture pommes de terre-mozzarella-romarin-thym-tomates et c’était tout aussi fameux. Mon jardin d’herbes aromatiques ne chôme pas.

 » Madame Dansmacuizine?

- oui?

- ça va la bouche? ça ne sent pas trop fort?

- oh ben non, tu ne vas pas faire le lecteur effarouché façon vampire!!

- bon ok… Nous on voulait juste dire qu’on a l’impression qu’on se marre moins sur ce nouveau blog…

- c’est trop parfait alors ça fait trop sérieux?

- ah non non, c’est pas ça quand même… Bon on va dire que vous êtes toujours une grande comique en fait…

- yeah! »

juin
1
2010
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Biscuits au sésame ( Martha Stewart)

Posté dans Biscuits

Une recette de biscuits au sésame, mais au goût plutôt subtil qui conviendra aux néophytes… Cette recette est la première que je teste de « Biscuits, sablés, cookies, la bible des tout petits gâteaux ». Il n’était pas si facile de faire mon choix parmi la multitude de petites gourmandises qui m’inspiraient…

 
Dans ce livre, ce que j’adore tout particulièrement, c’est la présentation en photos de tous les biscuits par catégorie, au début du livre. C’est très parlant et on peut facilement faire son choix sans y passer la nuit.

Comment faire les biscuits au sésame de Martha Stewart ?

Pour environ 36 biscuits :

  • 100g de graines de sésame
  • 200g de farine (et un peu plus pour les mains)
  • 1/2 càc de levure chimique
  • 1/4 de càc de bicarbonate de soude
  • 1/4 de càc de sel
  • 175g de beurre à température ambiante
  • 150g de sucre en poudre
  • 1 gros oeuf
  • 1 càc d’extrait de vanille
  • 1 càs de pâte de sésame (tahin)

Dans un saladier, tamisez la farine avec la levure chimique, le bicarbonate et le sel.

Battez le sucre, le beurre et la pâte de sésame au mixeur. Ajoutez les oeufs et l’extrait de vanille.

Mélangez et ajouter peu à peu la farine. Mélanger jusqu’à ce qu’une boule de pâte se forme (ajoutez de la farine si nécessaire)

Formez des boulettes dans vos mains farinées et aplatissez-les (environ 5cm diamètre). Saupoudrez de graines de sésame et enfoncez-les légèrement dans le biscuit. Disposez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et placez au congélateur 15 mn pour raffermir la pâte.

Préchauffez le four à 180 degrés.

Faites cuire les biscuits de 18 à 20 mn, jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés.

Laissez refroidir sur une grille.

Les biscuits se conservent 1 semaine dans une boîte hermétique.

La recette n’est pas exactement la même que celle du livre parce que j’ai voulu tester la pâte de sésame à la place de l’étape « griller les graines et les mixer » ; le petit bol de mon robot étant cassé, j’avais un peu la flemme d’utiliser le pilon. Les quantités ont aussi été divisées par deux par rapport à celles du livre.


« Madame Dansmacuizine?

- oui?

-c’est bien elle Martha Stewart?

- heu oui… A gauche bien sûr

- et vous avez acheté un de ces livres??? HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA…

- et ben, tu peux te marrer et commencer à chercher d’autres dossiers parce qu’on  risque bien de se retrouver ici avec d’autres recettes de la dame-aux-amis-triés -sur-le-volet…

- Même pas peur et ça ne va pas être bien dur! »

mai
16
2010
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Galettes (ou crêpes) de blé noir

Contre toute attente, me voilà avec mes galettes de blé noir!! Je vous en parlais dans le dernier post (dans lequel j’ai omis de dire que selon Rudy, mes crêpes, bien que bonnes, avaient un peu l’apparence du plastique), je me suis donc attaquée aux galettes de blé noir; après avoir regardé la recette du livret du Regal, qui ne m’a pas convaincue, je me suis tournée vers internet.

Bon, là non plus, malgré les nombreuses recettes, je n’ai pas trouvé ce que je cherchais. En général, je leur trouvais trop d’ingrédients. J’ai finalement appelé ma marraine-la-bonne-fée, car oui, j’ai des connexions en centre Bretagne, pour lui demander son avis. J’aurais mis ma main au feu qu’elle avait bien cette recette. J’en profite pour dire que cette femme est une déesse de la cuisine « familiale », des plats les plus traditionnels aux plus exotiques. Je la mettrais un peu dans le même panier que Véro… Ah, ce qu’elles m’énervent..

mai
16
2010
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Crêpes (la recette 4,3,2,1)

Posté dans Goûter

Aujourd’hui, une petite énigme pour lecteurs à la tête bien faite:

Sachant que dans le titre  » recette 4,3,2,1″, les chiffres correspondent aux quantités des ingrédients, et sachant que les ingrédients sont sel, lait, oeufs et farine, sauras-tu m’expliquer comment faire des crêpes?

Avant de te donner la réponse, je dois faire la promotion sponsorisée du petit supplément donné avec le dernier Régal et intitulé  » P’tites crêpes et gros beignets ». J’avoue, ça ne paye pas de mine et les compilations sous forme de mini-livrets gracieusement offert avec le magazine que tu achètes, je ne cautionne pas à tous les coups. Une fois n’est pas coutume, je trouve ce petit machin très à mon goût. D’ailleurs si vous connaissez quelqu’un qui lit Régal, il y a sans doute moyen de lui voler le carnet sans qu’il ne s’en rende compte (ça ma fait penser à une vieille idée qu’on avait eue mon Blond et moi: voler des choses chez nos amis au courant de l’année pour les leur offrir à Noël… Bon j’ai bien dit « vieille idée », pas « bonne idée »…)

mai
13
2010
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Pommes de terre « à la suédoise »


Ou « hasselbackpotatis »… A la maison, on pense continuer à dire « pommes-de-terre-à-la-suédoise » même si c’est beaucoup trop long. Peut-être que quelqu’un aurait une traduction sympa à proposer?

Dans tous les cas, voilà à quoi ça ressemble :

Page 64 sur 64« Première...102030...6061626364
DansMaCuizine