Article(s) ayant le tag pizza



nov
17
2013
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Mon dimanche en images #47

The Dimanche en images is back (and bilingue, t’as vu ?)…

Un petit coucou à tous ceux qui aiment bien ce billet sans mot de la fin du week-end, je l’aime bien aussi moi…

J’en profite pour rappeler que les photos sont légendées et qu’il suffit d’un passage de curseur pour les découvrir. Bonne soirée les aminches !

sept
2
2013
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Le goûter parfait de la rentrée : pain au lait à la cannelle

Posté dans Boulange , Goûter

tresse de pain au lait gelée de groseilles

 

Les aminches, ce mois de septembre promet d’être dingue. Et ça commence… Maintenant ! Je me suis dit que ça me ferait tout de même chaud au coeur de le prévoir un peu côté blog et c’est ainsi que j’ai quelques articles en réserve, pas loin d’être prêts à publier … On parlera donc sandwichs, festivités, tests divers et variés et même d’un de mes plats préféré au monde…

Mais commençons donc par le goûter : ce petit moment merveilleux peut réussir le miracle d’adoucir des journées un peu trop chargées (pensée positive)… Une pause au bureau (on y croit), ou quelques minutes accordées aux enfants à 100% (2 mn et 30 s)…

Au fil des années, j’ai testé beaucoup de recettes de brioches, pains au lait, pain de mie. Parmi mes préférées :

fév
22
2013
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Pizza à la poêle

Posté dans Cuisine rapide

pizza fourMercredi dernier, j’attendais ma soeur dans un lieu de perdition vendant beaucoup trop d’ouvrages culinaires à mon goût (et je n’ai rien acheté, RIEN) : j’ai pris le temps d’en feuilleter quelques uns qui me faisaient envie pour avoir ensuite une idée de génie, me tourner vers les thèmes cuisine facile-rapide-sans matos, etc. Oui, mais non, je n’ai pas été convaincue par mes choix… Alors que je devais sortir et retrouver ma soeur, j’ai tout de même aperçu au détour d’une page une photo qui m’a fait envie : c’était une pizza à la poêle. Ca a immédiatement sonné doux à mes oreilles, me faisant revenir quelques années en arrière quand parfois le week-end je dormais dans une espèce de pension de famille sans frigo et sans four mais avec des plaques électriques dans chaque chambre (Oo) : j’achetais parfois des pizzas congelés que je cuisais à la poêle et ma foi, ça marchait plutôt très bien !

nov
6
2012
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Pizza à la citrouille (dans la pâte !)

Posté dans Boulange

pizza citrouilleSonia Ezgulian est géniale ! Ce n’est pas nouveau mais j’adore ce qu’elle fait (si je la rencontrais, est-ce que je lui dirais « J’adore ce que vous faites ? ») et maintenant c’est elle ma meilleure amie, désolée Nigella, désolée Gwyneth, vous restez quand même mes super bonnes copines. On se fait une soirée bientôt pour discuter de tout ça, ok ?

 

Sonia Ezgulian, donc, est ,entre autres, l’auteure de dossiers excellents dans le magazine Régal. Le dernier en date a pour sujet les courges et la façon dont on peut faire une grande quantité de velouté pour l’utiliser ensuite dans un tas de préparations. Comme j’avais une demi-citrouille léguée par ma mère et que je m’enthousiasme vite, j’ai préparé du velouté, l’ai utilisé le soir même dans un risotto tout simple mais bien parfumé. C’était très chouette et bien crémeux même avant l’ajout de beurre/fromage à la fin. D’ailleurs je n’ai ajouté que du fromage (chedddar fumé à utiliser avec parcimonie) et l’ai servi simplement avec des chips de bacon. Je voulais y ajouter des noisettes concassées mais je n’ai pas pu mettre la main sur mon casse-noisettes…

Le lendemain, forte de ce succès, je décide de tester la pâte à pizza (mais vous n’échapperez pas à un burger très bientôt^^). J’ajoute pas mal de farine à la recette, j’imagine que ça dépend de l’humidité du velouté de base… Le velouté donne une très jolie couleur automnale à la pâte, tant crue que cuite. Pour la garniture, j’ai décidé de faire un clin d’oeil à Agneau Presto : j’avais déjà participé à un atelier sur le sujet il y a quelques temps (grâce à  Gwen) un soir de canicule dingue au cercle culinaire… Cette fois, après un somptueux dîner en compagnie de Christelle et Lucie et l’équipe d’Agneau Presto, nous avons été invitées  à découvrir l’animation en supermarché. J’en ai retenu une chose : si vous fréquentez les supermarchés et que vous croisez ce genre d’animations, n’hésitez pas à participer et à découvrir, il y a plein de choses à apprendre et la dégustation pourrait vous réserver de bonnes surprises. J’y ai vu préparer des bouchées d’agneau mariné, des brochettes agneau-fromage et des nuggets d’agneau pané par Arnaud Dauvergne, les recettes étaient très efficaces, aussi rapides à réaliser que chouettes à déguster. J’étais accompagnée de mon petit Rigolus, qui ne plaisante pas en matière de nourriture, et il a tout validé. Sans un seul mot, mais son langage corporel est très parlant. J’ai refait toutes ces recettes à la maison dans la foulée (le soir, ce qui explique l’absence de photos, je m’habitue avec peine aux courtes journée du moment…)

Pour ma pizza à la citrouille, j’ai simplement faite sauter des petits dés d’agneaux assaisonnés…

Temps de préparation : environ 1H30

Ingrédients pour 15 mini-pizzas :

  • 350g de farine
  • 3 càs d’huile d’olive
  • 35g de levure fraîche
  • 30 cl de velouté de courge
  • 1/2 càc de sel

On mélange tous les ingrédients, on pétrit. On laisse lever au chaud 1h, on préchauffe le four à 220 degrés, on pétrit à nouveau très brièvement, on étale.

On cuit 10 mn à 220 degrés.

Pendant ce temps, on prépare la garniture : on hache 3 tranches de gigot et on fait revenir dans l’huile d’olive avec une échalote émincée. On sale et on poivre.

On sort les pizza du four et on y étale de la crème d’ail au poivre (ou ce que vous aurez sous la main), de la sauce tomate (dernière sauce aux tomates rôties de l’année ?), de l’agneau et du fromage. Ici, à nouveau du cheddar aux orties tout à fait adapté…

On repasse au four quelques minutes et on sert avec par exemple, des crudités (radis noir et concombre, ben quoi ?).

J’ai adoré ces pizzas : la pâte est géniale, la garniture plus qu’à mon goût : courge+ail+poivre+agneau, une combinaison à reproduire. J’ai du dire au moins cinq fois « Non mais je trouve ça vraiment bon quand même » avant de finir mon assiette… (Je sais, ça donne un peu l’impression que d’habitude c’est pas bon mais tant pis).

« Madame Dansmacuizine ?

- oui ?

- on s’ennuie en ce moment, vous ne publiez pas assez !

- pas faux… Entre l’automne, le travail et les angines des uns et des autres, c’est dur. Mais j’ai plein de choses à te montrer, je vais arranger tout ça !

- dans la journée ?

- peut-être pas quand même !

- pfffff… »

 

août
8
2012
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Une pizza « à tremper » avec Alvalle

Posté dans Apéro , Boulange , Sponsorisé

Pizza à tremper pour AlvalleDernière session de recette en collaboration avec Alvalle (dommage j’avais encore quelques idées en réserve héhé)  après les burgers, les pains au chorizo et les cookies: au programme de ce mois-ci, une pizza façon « monkey bread » à tremper dans un bol de gaspacho. C’était très chouette à faire et très chouette à déguster. Je cherche comment arriver à un résultat plus appétissant mais je suis déjà plutôt contente…

Bouchées de pizza à tremper, avec Ma soupe froide de Tomate Aromates & Betterave Alvalle (les autres recettes sont aussi à retrouver sur Le Journal des femmes)

juil
5
2012
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

On brunch à la maison #6

Posté dans Boulange , Brunch

pizzaLes gars, depuis quelques temps, je suis dans ma période italienne. J’ai toujours eu un goût prononcé pour la culture et la gastronomie de ce pays mais quelques reportages TV vraiment réussis et une soirée à Il Toscano ont fini de me conduire vers une sorte de passion estivale. En gros, j’ai de la super huile d’olive dans ma cuizine, je rêve de vacances italiennes à la découverte de toutes les cuisines de la Botte où j’irais donner un coup de main pour faire la pasta de la fête du village (vu dans un épisode de « Fourchettes et Sac à dos »…).

Et donc, lors de nos dernières visites à Il Toscano (on s’est bien acclimatés à l’endroit, si vous y allez, racontez-moi ça !), j’ai eu le plaisir de goûter à quelques trucs très chouettes : un carpaccio de saumon au fenouil cru et au parmesan (je recommande, c’est excellent), une focaccia que j’ai quasi immédiatement tenté de reproduire à la maison et une pizza rossa qui m’a épatée. La pizza rossa, c’est une « simple » pâte à pizza avec du coulis de tomate, et c’est super bon. Simone (le Toscan de Il Toscano) m’expliquait ce travers des français qui consiste à  vouloir trop garnir les pizzas (ceci dit, il le présentait plus gentiment, arguant d’une d’une simple différence culturelle) et il m’a complètement convaincue avec cette pizza rossa…

sept
21
2011
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Pizza « monkey bread »

Posté dans Apéro

pizza monkeybreadVous connaissez le monkey bread ? C’est une sorte de brioche au façonnage particulier, qui ressemble finalement au pain de singe, qui est le fruit du baobab. En fait, elle est constituée de plein de petites bouchées, trempées dans un mélange de beurre fondu, sucre et cannelle (ou autre, selon les versions) collées les unes aux autres et assez faciles à détacher. Je n’ai jamais testé cette gourmandise (mais j’ai très peu de doute sur le fait qu’elle plairait beaucoup par ici) mais par contre, je suis déjà tout à fait conquise par la version salée, en pizza. J’aime bien garder un bout de pâte pour faire ça, en petites versions dans des moules à muffins.

juin
1
2010
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Le pain à l’ail de Jamie Oliver

Le pain et l’ail, je pense que la combinaison a été validée par à peu près la terre entière. Et ce n’est pas les Vendéens qui diront le contraire. Le pain à l’ail de Jamie Oliver, je l’imagine bien partagé à l’apéro avec un verre de vin rouge, peut-être du Bordeaux servi à parfaite température.

Comment fait-on le pain à l’ail de Jamie Oliver ?

Voilà une garniture de pizza tirée de l’appétissante sélection de « L’Italie de Jamie ». Pour la pâte j’ai utilisé la recette du manuel de ma machine à pain, une Moulinex homebread. Ca donne ça :

  • 200 ml d’eau
  • 3 càs d’huile d’olive
  • 2 càc de sel
  • 350g de farine
  • 1 sachet de levure sèche

On met les ingrédients dans l’ordre dans la machine, programme 12 et 1h10 plus tard, on a une jolie boule de pâte à pizza.

C’est ensuite le moment d’étaler et j’utilise pour ça mon infaillible méthode : « on fait comme on peut, on teste un peu tout » ; il y a quelques jours, je suis allée  à la recherche de vidéos pour faire ça un peu mieux, et bien sûr j’en ai trouvé pas mal. On trouve des vidéos de tout sur internet, par exemple « comment démonter un babycook pour laver les parties inaccessibles »… Autant dire que la pâte à pizza… Bref, je vous dirai si les leçons du net ont profité à ma technique base.

Avec cette recette de pâte, et en fonction de l’épaisseur souhaitée, on peut faire une pizza géante et fine, une pizza normale épaisse, 5 pizza fines individuelles. Quand je fais des pizzas individuelles, il arrive que j’utilise une partie de la pâte le soir-même et le reste le lendemain. Pour conserver la pâte au frais, Jamie Oliver préconise de l’étaler un peu et de la mettre sur une feuille d’alu huilée et généreusement farinée. On farine à nouveau le dessus de la pâte et on couvre de film alimentaire.

Une fois la pâte étalée, on garnit avant de mettre au four pour 20 mn à 190 degrés. Il faudra prolonger la cuisson si la pâte est épaisse et/ou la garniture très humide.

Pour cette fois, garniture à l’ail :

  • 1 à 2 gousses d’ail
  • 1càs de persil plat frais, émincé
  • huile d’olive extra vierge
  • sel de mer et poivre noir fraîchement voulu

On pile l’ail dans un mortier jusqu’à obtenir une pâte et on ajoute 2 ou 3 càs d’huile d’olive. On étale ce mélange sur la pâte et on ajoute le persil. Juste avant la cuisson , on peut entailler la pizza et étirer les ouvertures. Le pain à l’ail est prêt quand la pâte est dorée et croustillante. On arrose d’huile d’olive juste avant de servir.

On a testé aussi la garniture pommes de terre-mozzarella-romarin-thym-tomates et c’était tout aussi fameux. Mon jardin d’herbes aromatiques ne chôme pas.

 » Madame Dansmacuizine?

- oui?

- ça va la bouche? ça ne sent pas trop fort?

- oh ben non, tu ne vas pas faire le lecteur effarouché façon vampire!!

- bon ok… Nous on voulait juste dire qu’on a l’impression qu’on se marre moins sur ce nouveau blog…

- c’est trop parfait alors ça fait trop sérieux?

- ah non non, c’est pas ça quand même… Bon on va dire que vous êtes toujours une grande comique en fait…

- yeah! »

DansMaCuizine