oct
15
2012
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Le focaccia burger

Posté dans Boulange , Sandwichs

focaccia burgerSTOP-ALERTE FOCACCIA BURGER ! Arrêtez tout (non, pas à ce point-là tout de même…) ! J’ai si peu de temps et tant de choses à vous raconter ! Comme ce matin, c’était dur de se lever, pour vous comme pour moi, je me suis dit qu’attaquer la semaine par un burger pourrait nous apporter à tous un peu de réconfort. Je vous avais déjà parlé de la recette de focaccia que j’ai adoptée définitivement dans sa version traditionnelle comme dans sa version express, toutes deux tirées de chez « Complètement flou ». J’en ai déjà fait une focaccia surprise et puis j’aime bien amener une focaccia et une tartinade quand on est invités (une fois tous les deux ans à peu près, ça va, je ne me fatigue pas trop). La dernière tartinade m’avait d’ailleurs bien plu : restes de poulet rôti, poivrons grillés, ricotta, pesto de roquette et noix de cajou. C’était crémeux, croquant, savoureux et fait avec les restes du frigo…

 

Si on utilise la focaccia pour des sandwichs, le résultat est top, même avec les garnitures les plus simples et le sandwich, plutôt plat, est facile à manger notamment pour les enfants (pour éviter le pain de mie industriel par exemple). J’avais donc envie de voir ce que ça pouvait donner en burger… Sans surprise, c’est vraiment chouette ! J’adore et puis ça élargit encore les combinaisons et associations possibles, youpi…

La recette de la vera foccacia bidouillée par Flou d’après la recette d‘Il cavoletto di Bruxelles :

Ingrédients :

  • 500g de farine
  • 20g de levure fraiche de boulanger
  • 290g d’eau
  • 10g de sel
  • 2càs d’huile d’olive
  • +50g d’huile d’olive, 50g d’eau et 1 càc bombée de sel fin, à badigeonner sur la foccacia avant cuisson.

focaccia burgerOn mélange la farine et le sel.

On dilue la levure fraiche dans 250ml d’eau tièdie, on la verse dans le bol du robot pétrisseur avec la farine et  les 2 càs d’huile d’olive. On pétrit pour amalgamer rapidement et on ajoute environ 40g d’eau pour obtenir une pâte élastique, très chouette à travailler.
On forme  une boule qu’on huile légérement directement dans le bol du robot, on couvre d’un torchon et on laisse au repos 10min.
On chemise la plaque du four de papier sulfurisé et on y verser la pâte, sans l’étaler, on huile légérement la surface et on  laisse reposer à nouveau 10min.

On étale à l’aide d’un rouleau en bois la pâte sur la plaque, en partant du centre et sans trop appuyer pour ne pas que s’échappent les bulles de la levée. On laisse reposer 20min.
On émulsionne les 50g d’huile d’olive et les 50g d’eau avec une càc bombée de sel fin.
On fait des trous dans la pâte en y appuyant fortement les doigts, sans chercher à être régulier. On versel’émulsion précédente sur la pâte, de focaccia burgermanière à remplir les trous et on laisse reposer 20min à nouveau. Ca fait pas mal de petites étapes et de temps de repos mais la pâte est très coopérative, c’est un plaisir de bosser avec elle.
On saupoudre la pâte de romarin et de quelques tomates cerises et on enfourne pour 25 minutes dans le four préchauffé à 220°C. Quand la cuisson est terminée, j’ai toujours l’impression que c’est trop cuit et trop dur mais en fait, non, pas de souci.

Foaccia burger

Pour la garniture : du porc cuit façon carnitas (je ne m’en lasse pas !), du gorgonzola fondu avec un peu de crème et de la roquette. A refaire tel quel, j’ai adoré ! En général, j’aime bien qu’il y ait un peu de croquant dans mes burgers mais le croustillant des carnitas suffit carrément.

Bientôt, mon partenaire de vie et moi vous présenterons un burger très chouette imaginé un récent midi à Il Toscano… Je me marre d’avance !

« Madame Dansmacuizine ?

- oui ?

- ah ben, enfin, du burger !

- ben oui, pourquoi ? Tu désespérais ?

- un peu, c’est ennuyeux quand vous faites vos reportages à deux balles sur les festivals et les sorties au resto…

- oui, mais c’est sympa de découvrir quand même…

- pas pour nous

- bon, ok, j’y penserai (en rédigeant les reportages à deux balles qui arrivent bientôt) ! »

Photographie de Stéphanie Davalo

A propos de Madame Dansmacuizine

Stéphanie Davalo :
Content & Community Manager à Rennes, blogueuse depuis des temps immémoriaux (2006) je joue à la cuisinière pour dansmacuizine.com !

Vous en reprendrez bien un peu ?



Pimenter d'un commentaire

Nom*

Email*

Site internet

Contenu

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

5 critiques culinaires

  1. BrightEyedMum le 15 octobre, 2012

    « Madame Dansmacuizine ?

    – oui ?

    – ah ben, toujours pas de temps de réalisation ?!

    – ben oui, je sais, tu désespères ?

    – un peu, c’est ennuyeux quand vous faites de supers recettes qui donnent super envie, et en plus avec un potentiel de remplacement du pain de mie industriel révéré par les enfants difficiles que j’ai engendrés.

    – oui, mais j’ai pas eu le temps avec la gastro de Jack o’mini…

    – ah oui, bien sûr… mais quand même, là faut qu’on additionne les temps de repos et de cuisson et qu’on évalue le temps des étapes (et qu’on aille acheter de la levure fraîche alors qu’on revient juste des courses)…

    – bon, ok, j’y penserai (en réalisant les prochaines recettes géniales que j’ai sous le coude) ! »

  2. clemence le 15 octobre, 2012

    Un beau burger revisité avec ce pain…

  3. Koalisa le 16 octobre, 2012

    Je fais une pâte à pizza un peu similaire. Avec la garniture, ça fait un super burger en tout cas! ;)

  4. Amel le 17 octobre, 2012

    Quoi de mieux qu’un bon burger pour un plateau télé ?

  5. la Fourmi Elé le 22 octobre, 2012

    Ca a l’air terrible. J’ai un très bon souvenir d’un paquet de foccacia que j’ai mangé à l’étranger! Et depuis rien!! Ca me donne envie d’en faire d’autant que celles-ci sont super appétissantes.

Retour au formulaire
DansMaCuizine