jan
31
2017
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Krampouz Fest #1 : le Farz billig

Posté dans Bretagne , Gâteau , Goûter

La recette du farz billig

Cette semaine, on va se consacrer aux crêpes. Vous le voyez venir le marronnier d’après la galette des rois ? Eh oui, c’est bientôt la Chandeleur et sans doute la thématique qui me cause le moins d’indigestion :) Je considère que tout ce qui peut inciter les gens à faire plus souvent des crêpes est forcément positif. Si grâce à ce blog, vous vous lancez dans la recette (ultra facile) du farz billig, c’est un grand pas en avant pour l’humanité.

 
Avec Christelle, on s’est même dit que ce serait cool de ne parler que de crêpes pendant toute une semaine ! On s’est retrouvées une après-midi de fin décembre pour cuisiner et discuter et j’ai pu assisté à la réalisation d’une de ses recettes que vous découvrirez cette semaine, une recette qui me tient particulièrement à cœur, j’ai hâte… Bref, c’est l’heure de la Chandeleur, c’est l’heure de la Krampouz Fest ici et sur Cuisine de tous les jours ! (D’ici 5 ans, tout le monde devrait avoir délaissé le terme de Chandeleur au profit de Krampouz Fest. Stay tuned comme on dit quand il va se passer des trucs super intéressants).

Le farz billig c’est merveilleux et facile

Je commence par mentionner le truc le plus génial de la recette : les mesures se font en cuillères à soupe. Les ingrédients sont strictement les mêmes que celles du farz buan de Patrick et les mesures en cuillères à soupe sont à mon avis un gage d’authenticité puisque ma propre grand-mère, Marthe, nous a elle-même transmis sa recette de far en cuillères à soupe (en plus de son prénom pour ce qui me concerne)(non je m’appelle pas Marthe mais c’est mon 3e prénom)(le deuxième vous surprendrait).

La recette du farz billig

Les ingrédients du farz billig

  • trois oeufs
  • sept cuillers à soupe de farine de froment
  • trois cuillers à soupe de sucre en poudre
  • lait
  • beurre salé

J’ai repris la façon de faire de Marthe (c’est ma grand-mère), qui ne s’éloigne pas beaucoup des pratiques de Patrick. Ou des patricks de Pratique.

On mélange dans un saladier la farine et le sucre (Marthe ajoutait un sachet de sucre vanillé). On ajoute les œufs et on mélange bien, bien, bien. Avec un tout petit peu de pratique vous saurez reconnaître la consistance parfaite. Et vous entendrez la voix de ma sœur qui vous dire « c’est exactement ça que je voulais voir« .

On ajoute ensuite du lait jusqu’à obtenir un mélange liquide mais plus épais que la pâte à crêpes.

La recette du farz billigOn fait fondre un noix de beurre dans une poêle et on verse la pâte. Quand le farz commence à « blober » (on voit un blob ici, ce qui nous apprend que les photos affreuses ont parfois une utilité. J’en étais sûre mais il me manquait une preuve) et qu’il se décolle bien sur les bords, vous pouvez le retourner. Je me suis aidée d’une assiette et je m’en suis super bien sortie. Un super indice confiance quand ce sera votre tour de vous y mettre.

Ensuite, on découpe en part et on mange avec rien, avec de la gelée de mûres maison, avec du sucre en poudre…

Je ne peux pas vous dire à quel point j’adore ça ! Si j’étais un truc à manger, je serais sans aucun doute un farz billig. Simple, économique, qui ne paye pas de mine mais fait des ravages. C’est tout moi ! (surtout parce que je suis super économique)(non).

« Madame Dansmacuizine ?

— yes ?

— alors comme ça, vous ne publiez presque plus et vous revenez avec une semaine mono-thématique dédiée à un marronnier qui saoule tout le monde. C’est navrant.

— oh mais non, elles sont chouettes ces recettes, on s’en fiche du marronnier en vrai. On fait juste du militantisme pour les crêpes sous toutes leurs formes.

— ah d’accord, bon ben si c’est du militantisme, alors ça passe.

— tu veux que j’écrive une tribune ? « Ma cuisine militante : des crêpes ou ta tête au bout d’un pique » ?

— franchement ? Si on était à la tête d’une maison d’édition qui ne publie que des trucs archi-débiles on signerait toute de suite !

— merci, je sens que cette année 2017 va être décisive pour ce blog !

— et pour votre liberté ?

— oui, aussi… »

 

Tags:

Photographie de Stéphanie Davalo

A propos de Madame Dansmacuizine

Stéphanie Davalo :
Content & Community Manager à Rennes, blogueuse depuis des temps immémoriaux (2006) je joue à la cuisinière pour dansmacuizine.com !

Vous en reprendrez bien un peu ?



Pimenter d'un commentaire

Nom*

Email*

Site internet

Contenu

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

3 critiques culinaires

  1. Lou le 1 février, 2017

    Le farz buan, j’adore ! retour en enfance assuré avec cette recette que me faisait ma grand-mère !

  2. Laren le 10 février, 2017

    Les cuillers à soupe c’est rases ou bombées ? Merci ;-)

  3. Madame Dansmacuizine le 19 février, 2017

    C’est là toute la magie de la recette, ça marche même si on est très imprécis :) Mais on est quand même plus du côté bombé de la force… A bientôt!

Retour au formulaire
DansMaCuizine