Pizza au levain, roquette et truffe

Pizza au levain liquide

Pizza au levain, roquette et truffe

Dans mon chez moi, on fait régulièrement des pizzas maison, c’est simple et on se fait plaisir. Même si au moment de garnir, j’ai toujours l’impression d’avoir un Simoné derrière mon dos en train de me rappeler qu’il n’y a bien que des Français pour coller des patates sur une pizza. Donc on reste sobre, on évite les garnitures qui montent au plafond et on fait une super pâte à pizza au levain !

La version d’aujourd’hui est très riche et je ne vous recommande pas d’en faire le nouvel ingrédient principal de votre alimentation mais waooooooow, qu’elle est bonne…

Je profite aussi de l’occasion pour faire un peu de pub à Casùlli Gastronomia et ses super produits. On s’est fait plaisir avec un colis il y a quelques semaines et franchement, il a été très bien rentabilisé. Sur cette pizza, la préparation au champignons, les fromages (parmesan et mozzarekle et l’huile de truffe ont fait des merveilles (j’avais prévenu que c’était riche)(mais il y a de la roquette, on n’est pas des bêtes non plus).

Quant au levain, il a été à la hauteur de mes ambitions et j’ai obtenu une pâte vraiment géniale, parfumée, avec une consistance géniale.

La pizza maison au levain, c’est facile

La pâte

  • 250g de farine
  • 100g de levain liquide
  • 200g d’eau
  • 4g de sel

On mélange tous les ingrédients, on pétrit la pâte et on la laisse lever une nuit au frais et une journée dans un saladier couvert (et c’est pratique).

On étale la pâte.

(Si jamais le procédé vous semble peu catholique c’est normal parce que ce blog aurait pu s’appeler Dans ma cuizine athée, je suis encore une débutante en levain donc j’expérimente. Ici, l’expérimentation a donné une pâte à pizza géniale).

La garniture

  • crème fraîche (la mienne provenait de la Fromagerie Peltier et elle n’était pas particulièrement légère mais particulièrement savoureuse)
  • préparation aux champignons (celle de la photo)
  • champignons de Paris frais
  • mozzarella
  • parmesan
  • roquette
  • huile parfumée à la truffe

Salsa di funghi porcini

On va essayer de faire ça dans le respect du Simoné qui se tient derrière notre dos, donc on y va doucement.

On mélange la préparation aux champignons trop trop bonne avec de la crème et on l’étale sur la pizza (qui sera donc une pizza blanche).

On répartit la mozzarella.

On ajoute des tranches de champignons frais.

On fait cuire 15 mn à 240 degrés.

Avant de servir, on ajoute de la roquette, quelques copeaux de parmesan et quelques gouttes d’huile à la truffe. Et voilà… Une merveille à chaque bouchée !

Certes c’est riche mais c’est également délicieux et, à mon avis, ça respecte les préceptes de Simoné en matière de pizza.

Quand je dis que c’est délicieux, c’est que je parle de cette pizza à tout le monde comme si c’était la petite dernière de la famille (c’est donc une pizza bien placée sur l’échelle du délicieux qui s’étend de « je suis un navet » à « on parle de moi comme de la petite dernière de la famille« …).

« Madame Dansmacuizine ?

— oui ?

— c’est dommage quand même que vos photos soient pourries parce qu’on aurait sans doute saliver sinon

— oui ben c’est un style de photos qui laisse la part belle à l’imagination, un courant artistique qui fait fureur sur les blogs de cuisine aux US.

— ou alors vous n’arrivez pas à faire de belles photos ?

— ah oui je me rappelle maintenant, c’est ça. Parce que je suis mal équipée.

— parce que vous êtes mal équipée du côté du talent ?

— hin hin hin… »

 

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*