mai
10
2017
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

Des rillettes de poulet rôti avec Hutchinson

Posté dans Apéro

Recette Hutchinson, rillettes de poulet

Il y a quelques semaines j’ai fait un aller-retour à la ville lumière pour découvrir une marque… dont je n’avais jamais entendu parler, Hutchinson. Pourtant les bocaux et moi, on est pas mal copains. En bonne blogueuse food, je suis plutôt sensible à la bonne bouille de certains modèles Le Parfait ou Weck mais je me laisse aussi tenter par des modèles Ikea, Emmaüs ou recyclés. J’y colle mon levain Rocky et sa descendance, de la chapelure maison, les trucs en vrac que je prends à la Biocoop.

 
Et je fais aussi des conserves, j’ai même possédé un stérilisateur qui a eu le mauvais goût de brûler dans l’incendie de ma maison… Ma passion principale en matière de conserves, c’est la sauce tomate mais il est encore un peu tôt. Pour me mettre en jambe ce week-end (et par amour pour l’apéro), j’ai donc fait des rillettes de poulet !

Hutchinson

Hutchinson, en fait tu connais peut-être si tu aimes donner le meilleur à ton fixie

Moi j’ai pas de fixie (et donc pas de pneu Hutchinson) mais un vieux Peugeot très très beau. Lui et moi ne gagnerons pas le Tour du France mais une fois plié il passe dans le coffre de ma Seat, je vois pas bien ce que je pourrais lui demander de plus…

Mais revenons à nos bocaux : j’ai donc passé récemment une soirée avec d’autres confrères blogueurs pour découvrir Hutchinson. Une marque qui existe

Les rondelles Hutchinson (qui ne fabrique pas de bocaux) sont reconnaissables à leur « double oreille », imaginée pour faciliter l’ouverture des bocaux. Et d’ailleurs on ne dit pas une « double oreille » mais un double nez… (il y a un marquage spécifique aussi).

Recette Hutchinson

Les rondelles Hutchinson sont fabriquées en France, notamment à Montargis, à cause d’une histoire d’amour franco-américaine (comme quoi l’amour est plus fort que la délocalisation de la production de rondelle en caoutchouc et ça, c’est beau).

Pour fêter l’amour franco-américain et la saison des conserves, Hutchinson organise un jeu ouvert à tous du 10 avril au 17 mai. En participant, vous allez pouvoir tenter de de gagner des rondelles, des tote bag et « Le précis de fermentation ». Je suis repartie de la soirée Hutchinson avec ce même livre et j’ai dans la foulée entamé ma carrière de fermentatrice avec un bocal de courgettes et un autre de Kimchi. J’ai même prévu de vous en parler dans les prochains jours si le résultat est comestible.

Dans tous les cas, pour participer au concours, c’est par ici : Hutchinson

Faire des rillettes de poulet rôti, c’est simple

Les ingrédients pour 6 pots de rillettes

  • 400g de poulet rôti
  • une càs de noisettes concassées
  • une càs de raisins secs émincés
  • 100g de ricotta
  • quelques brins de coriandre
  • sel, poivre

On l’a déjà dit, faire des rillettes (ou en tous cas des trucs qui se tartinent avantageusement sur du pain) c’est super simple.

Une fois que vous aurez « défait » votre poulet rôti à la main (pour la texture c’est franchement mieux), vous allez le mélanger au reste des ingrédients et bien tasser le résultat dans vos pots de terrine. J »ai utilisé des pots Weck de petite taille, avec des clips en métal qu’on ne voit pas sur les photos. Avant de les utiliser, vous les lavez soigneusement à l’eau chaude avec un peu de savon ou vous stérilisez le tout au four. Pour les rondelles, on lave et on ébouillante.

Hutchinson

Ensuite, on cale les terrines dans une cocotte et on fait chauffer une heure trente. On laisse refroidir et on passe au frais avant d’ouvrir et de déguster. Miam.

A noter :  les rondelles Hutchinson sont à usage unique, en tous cas pour ce qui concerne le culinaire. Si vous voulez décorer votre fixie avec, je pense que c’est possible. Ou faire un collier pour la fête des mères…

« Madame Dansmacuizine ?

— yes ?

— c’est quoi le kimchi ?

— du chou fermenté

— pourquoi vous voulez faire des conserves de chou ? C’est mieux les rillettes de poulet rôti…

— je crois que je vais aussi aimer le kimchi

— mais c’est peut-être pas utile d’en parler sur le blog ?

— ou alors on dit que comme c’est mon blog je fais ce que je veux ?

— d’accord. Vous préférez qu’on parle de la refonte et du prochain design alors ?

— alors, comme je te disais, le kimchi c’est une recette coréenne et ça a l’air cool. Et sans doute qu’on pourrait en mettre dans nos rillettes ? Ou en tous cas se donner les meilleurs chances pour y arriver. Parce que c’est vrai que les rillettes et le poulet rôti, c’est important, on ne peut pas se mettre à parler de chou fermenté tous les deux jours, t’as raison… »

 

Photographie de Stéphanie Davalo

A propos de Madame Dansmacuizine

Stéphanie Davalo :
Content & Community Manager à Rennes, blogueuse depuis des temps immémoriaux (2006) je joue à la cuisinière pour dansmacuizine.com !

Vous en reprendrez bien un peu ?



Pimenter d'un commentaire

Nom*

Email*

Site internet

Contenu

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Retour au formulaire
DansMaCuizine