Gelée de cerises

Mon dimanche caniculaire

Ce que j’adore dans cette chaleur : le fait qu’il fasse bon toute la nuit. Ce dont je ne peux pas profiter un dimanche soir : le fait qu’il fasse bon toute la nuit.

Là, je rêverais juste de trainer dehors jusqu’à l’aube en refaisant le monde avec des personnes de qualité. Et la nuit la plus courte de l’année ayant lieu cette semaine, ça voudrait dire en profiter longtemps mais aller se coucher… pas si tard finalement (= alerte bon plan).

Bref, il fait chaud et on n’est pas bien paramétrés pour gérer ça avec la routine habituelle et les heures de bureau. Mais on va s’en sortir.

Sinon, la météo de ce printemps 2017 nous a gavés de cerises et je me suis lancée pour la première fois dans la confiture. Je ne fais pas de confitures habituellement parce qu’on a des fournisseurs officiels de confitures maison qui nous régalent et nous suffisent parfaitement. Là, je n’avais pas la choix pour conserver la profusion de ce fruit que je kiffe. M’en régaler à même l’arbre n’aurait jamais suffi à écouler le stock (c’est d’ailleurs un miracle que je sois encore vivante après avoir avalé tant de cerise le nez en l’air à la recherche de la suivante : j’ai failli m’étouffer quelques fois).

Je donne surtout mon respect éternel à Marie-Ange pour le prêt de son dénoyauteur... J’espère que son inventeur a gagné le concours Lépine à un moment ou à un autre parce que ça marche vraiment super bien. J’ai des frissons dans le dos en repensant à mon projet de dénoyauter toutes les cerises à la main.

Du coup, avec le dénoyauteur et le blender de compet’, on a plutôt fait de la gelée que de la confiture.

La presse à tortillas

On va voir ce que cette bestiole a dans le ventre sans tarder ! Celle-ci est un truc pas cher, pas très quali… Mais je pense que ça me permettra quand même de me faire une idée. Je fais régulièrement des tortillas maison mais ça prend un temps fou et ça peut devenir dissuasif selon l’emploi du temps. Je suis curieuse de voir le résultat.

Les imprimés d'Emmaus

Truc que j’adore quand il fait vraiment beau : manger dehors dès le petit-déjeuner. Et souvent, avec les tissus d’Emmaus 🙂

J’adore ce que la nappe de gauche (voire d’extrême-gauche) me raconte et j’aimerais bien savoir ce qu’elle a vécu avant d’être rachetée pour un prix dérisoire et de me donner autant le sourire quand je la jette dans un geste élégant sur la table de la terrasse (bah quoi ?).

gaspacho

Le grand glaçon a dit : « c’est un temps à boire du gaspacho« . Alors j’ai fait du gaspacho alors que je n’y pensais même pas. Un point pour lui mais il ne l’emportera pas au paradis…

Dans ce gaspacho du dimanche soir : un demi-concombre, un petit poivron vert, 2 grosses tomates et un peu de Melfor.

Tatziki

Il restait aussi un peu de saumon fumé dans frigo alors j’ai fait une sorte de tatziki : un demi concombre, une gousse d’ail, un yaourt à la grecque, quelques feuilles de basilic.

J’adore franchement le yaourt en version « salée » quand le thermomètre grimpe : testez donc le fatteh bi hummus ou le yaourt aux légumes cette semaine 🙂

De mon côté, je fais les réserves de citron pour me régaler de limonana (« recette » en ligne demain) et je pense aller bosser tôt pour quitter tôt ces prochains jours…

On verra ce que la nuit à venir nous réserve (mais on espère que ce sera super bien).

Grains de sel

  1. Puis je réserver un pot de gelée de cerises? Andre adore et cette année je ne pourrais pas faire de confiture. 🙂

  2. J’adore qu’on denoyaute des cerises. Mon côté sadique se réjouit à l’idée qu’il reste un petit noyau oublié et qu’un con s’étrangle avec. Mais offriras tu tes confitures à des cons? Ben non. Pis t’as pas du oublier de noyau, hein. Pourquoi j’ai pas de cerisier moi c’est du gâchis. Je pourrais faire des tas de blagues à mes copains (soupir)

  3. Je lis toujours vos billets sans jamais laisser de commentaires parce que je ne vois pas quoi dire. Mais il paraît que c’est important pour les blogueurs, les commentaires. Alors voilà : j’adore, merci, ne changez rien !

  4. Lisa, des commentaires comme ça c’est pas important, c’est… génial ! Je suis ravie, vous ne pouviez pas me faire plus plaisir 🙂

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*