Cheesecake au chocolat blanc et jolies mini-tablettes pour la déco

Ohlala, c’est complètement dingue que le cheesecake au chocolat blanc ait mis tant de temps à se retrouver sur ce blog. Cet espèce de délice est sans concurrence possible mon dessert préféré et tout le monde l’adore. Et puis vous le savez, les cheesecake sont meilleurs préparés à l’avance, je ne vois pas vraiment ce qu’on pourrait leur demander de plus ! (« Etre light » ? N’y pensez même pas !)

Celui de la photo a été cuisiné pour fêter l’anniversaire de M. Magikstudio aka le partenaire de vie et il a, il me semble, été apprécié par l’ensemble de son équipe. Les mini-tablettes de chocolat ont très simplement été faites avec ce moule en silicone  (soldé à 5,50, je dis ça, je dis rien) et du chocolat fondu au bain-marie micro-ondes. Le chocolat prend vite, les tablettes sont rapidement faites, on peut les customiser, ça fait rire les oiseaux et chanter les abeilles, c’est génial. Un achat que je ne regrette pas…

Les ingrédients pour un moule à charnières de 18 cm de diamètre :

  • 250g de fromage frais (Philadelphia ou St Moret)
  • 200g de ricotta
  • 3 oeufs
  • entre 200g et 250g de chocolat blanc
  • 2 paquets de biscuits Roudor
  • 50g de beurre

On mixe les biscuits avec le beurre fondu et on étale le mélange dans le fond du moule à charnières en remontant sur les bords (je commence avec les mains et je fignole avec un verre…).

On place le moule au frais.

On préchauffe le four à 160 degrés.

On fait fondre le chocolat blanc.

On mélange le fromage frais aux oeufs.

On ajoute le chocolat blanc et on mélange à nouveau.

On sort le moule du frigo, on y fait couler le mélange et on enfourne pour environ 50 mn. Avec mon four ce temps de cuisson est nikel, le cheesecake est encore juste tremblotant comme il faut à la sortie, il ne fissure pas… Cette recette donne quelque chose d’assez dense, ça ne sera peut-être pas au goût de tous les amateurs de cheesecake, à voir…

Et sinon, il parait qu’il va faire presque beau (= pas de pluie au moins 2h dans la journée et en bonus la nuit qui ne tombe pas à 18h30 ?), je vais en profiter pour rencontrer le Kibou, si vous n’avez plus de nouvelles de moi, ça aura sans doute un rapport avec la bière…

« Madame Dansmacuizine ?

– oui ?

– alors vous fermez pour les vacances ?

– heu… non…

– allez, accordez-vous donc quelques semaines de vacances, pour vous ressourcer et tout et tout…

– mais non, c’est bon…

– au moins quelques jours ?

– mais tu veux te débarrasser de moi en fait ?

– oups ! »

 

Grains de sel

  1. Et si on est prems à commenter on gagne une journée dégustation ???
    Dis, hein, Madame Dansmacuizine, hein, dis ???

    Bon, je pense que je tenterai ton fond « roudor », parce que oh j’avais oublié ce nom-là et j’aimais bien ça petite… et c’est sûrement meilleur qu’avec des petit beurre… Par contre, comme chuis pas très chocolat blanc, on peut aussi se faire une battle* cheesecake, et je viendrais avec le mien speculoos-amande-abricot !

    *oui, je parle le jeune aussi des fois…

  2. Bon, j’ai l’impression que toi et moi on partage une passion pour le chocolat blanc et une pour les cheesecake!!! Ça veut dire qu’il faut que je trouve un prétexte au plus vite pour le tenter ce cheesecake au chocolat blanc! J’arrête pas de demander à mon mec s’il a pas envie de faire un goûter au bureau mais il est jamais chaud ;-( Je trouverais autre chose… Et sinon j’adore tes mini-tablettes!!!

  3. Approuvé par toute la famille !
    Le barbu a défendu la dernière part, amenée au boulot pour son déjeuner, contre ses collègues. J’ai filé le lien.

  4. Pingback: On brunch à Rennes #5 : L’heure du Jeu | DansMaCuizine

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*