panzanella

La panzanella de ma mémé napolitaine

panzanellaComme personne ne lit de blogs l’été, je vais en profiter pour caser de gros mensonges dans les titres de mes articles. Ca risque de se reproduire souvent, vous verrez bien si vous avez l’impression que je me moque du monde ou que, vraiment, sur ce blog, on sait s’amuser. (Moi, mon rêve c’est qu’en arrivant sur mon blog, vous vous disiez, « Je sens que je vais me plaire ici »… Quand on dit ça dans la vraie vie avec ma soeur, ça a en général un léger rapport avec la présence d’alcool mais bon, j’ai bon espoir que vous ne souffriez pas du même travers !)

 

Donc, cet été, je fais des fixettes diverses et variées, je me pose des questions existentielles telles que « Pourrais-je à nouveau apprécier des merguez ?« , « Suis-je une vraie Bretonne d’Ille-et Vilaine si je n’aime pas la galette-saucisse ?« , « Pourquoi est-ce que je prépare les meilleurs burgers maison à l’heure où on ne peut plus les prendre en photo ? »… Vous voyez que pendant que certains se dorent la pilule et glandent, d’autres sont tout près d’écrire un guide de vie philosophique…

(Tiens, au fait, rien à voir, mais j’ai rencontré le Kibou pour de vrai. Malheureusement, je ne pourrai pas vous en raconter plus parce que j’ai signé un pacte et l’encre de la plume que j’ai utilisée était un mélange de mon sang et de bière... Tout ce que je peux dire, c’est que c’est encore bien pire que tout ce que j’avais pu imaginer ! J’en frissonne encore… Je pourrais solliciter le témoignage de mon partenaire de vie mais j’ai peur qu’il fasse à nouveau des cauchemars, il a signé le même pacte avec son liquide céphalo-rachidien)

Passons à la recette, parce que ce n’est pas parce que personne ne lit qu’il faut écrire n’importe quoi même si en fait c’est déjà trop tard... La panzanella est une salade toscane qui recycle les morceaux de pain rassis d’une manière délicieuse, j’en ai fait une version inspirée de celle de Jamie Oliver, avec quelques variantes, notamment l’utilisation du Melfor (merci Diane) à la place du vinaigre de vin et c’était la meilleure panzanella que j’ai assemblée dans ma cuizine. Le Melfor, ce n’est pas franchement méditerranéen comme ingrédient mais je sais de source sûre (on m’avait aussi ramené une bouteille) que les Portugais pratiquent le vinaigre de miel et puis, vous connaissez le truc, cuisine métissée blabla cuisine fusion blabla…

La panzanella, bonheur estival

Les ingrédients pour 4 personnes (avec de saucisses grillées de grande qualité et une merguez de grande qualité, et une salade de feta plutôt chouette mais loin derrière la panzanella):

  • 1/3 de baguette au levain
  • 3 tomates
  • 1 poivron rouge
  • 1 boule de chouette mozzarella
  • 1 gousse d’ail frais
  • 2 petites branches de romarin
  • de l’huile d’olive, si elle est vraiment bonne, c’est vraiment mieux
  • du Melfor (vinaigre de miel, c’est doux mais pas trop, j’adore)
  • du sel, du poivre

On allume le four en position grill, à 200 degrés minimum.

On coupe le poivron en deux, on enlève le pédoncule et les pépins et on dépose chaque moitié partie coupée sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. On peut évidemment faire griller d’autres poivrons en même temps et même, par exemple, des aubergines. C’est ce que j’ai fait parce qu’allumer le four pour un seul poivron… Oui… Mais non… (Et je ne grille plus les poivrons entiers parce que je trouve plus simple de les débarrasser des pépins avant cuisson…)

Pendant ce temps, on coupe les tomates dans une passoire disposée sur un saladier, pour laisser le jus des tomates s’écouler (plus la maturité sera parfaite, plus les tomates seront goûteuses, meilleur sera ce qui se trouvera dans le bol…).

On sort le poivron après 15mn, on l’enferme dans quelque chose (un sac plastique, du cellophane, un tupperware, un pull…) et on met le pain coupé en morceaux sur la plaque du four chaude pour qu’il se dessèche si ce n’est pas tout à fait le cas.

Dans un joli bol/plat/bassine, on émince le quart d’un oignon rouge.

On épluche le poivron noirci refroidi.

On égoutte les tomates de la passoire et, éventuellement, on les presse un peu pour obtenir un peu plus de jus. On verse les tomates dans le joli bol/plat/bassine.

Dans le saladier du jus de tomate, on ajoute 4 càs d’huile d’olive, 1 grosse càs de Melfor, la gousse d’ail râpée, les anchois (qu’on peut écraser si on préfère), on sale et on poivre. Normalement ça fait un truc super bon…

C’est le moment de tout mélanger avec le pain : avec les mains c’est plus facile et vous pouvez vous servir des mains des autres si ce n’est pas votre truc.

Evidemment, il y a plein de variantes de la panzanella, à vous de voir celle-ci est vraiment excellente, je la recommande chaudement ! Les croûtons de pain imbibés du jus délicieux sont irrésistibles… Vivement le prochain pains sec !

Il vous reste vraiment trop de pain sec ? Vous pouvez aussi tester le pudding salé au thon, miam…

« Madame Dansmacuizine ?

– oui ?

– alors, on ne publie presque rien en ce moment ?

– pas faux, mais c’est normal parce que je suis en vacances dans une villa en Croatie et le personnel de maison ne me laisse même pas entrer dans la cuisine pour regarder comment le chef me prépare des petits menus gastro… C’est vraiment la galère ! Et puis j’ai piscine tous les matins, tous les après-midi et tous les soirs, ça ne me facilite pas les choses…

– pfff, n’importe quoi, on est sûrs que vous n’avez même pas de raison valable de ne pas publier ou de ne pas cuisiner !

– et bien, je te laisse croire ce que tu veux, comme je te le disais, j’ai piscine… »

 

Grains de sel

  1. Ah ben moi je comprends pas qu’on puisse mentir/ voler les recettes (ou pire LES PHOTOS) des autre bloggueur/ ou ecrire des recettes vegetariennes (des lardons, c’est trop demander?)
    Ceci dit, les rencontres de bloggueurs c’est super chouette (a condition qu’il y ait pas trop de bloggueurs_ que nous en fait c’est bien_) (tyrannique ET exclusif,le kibou est un monstre c’est officiel)
    Bon, je telaisse,j’ai plein d’autres bloggueurs a terroriser (vivement que j’arrive au cours sur « comment fabriquer des virus informatiques » a mon stage de mise a niveau informatique de cet ete!) Je t’envoie des bises (sanguinolentes ca va sans dire)

  2. Oh la la… comme elle a l’air bonne !

  3. Alors le kibou c’est pas comme le dahu?…ça existe en vrai….
    Tu vois qu’il y en a quand même qui n’ont rien d’autre à faire de leur été que de regarder les blogs des autres….un vrai scandale….

  4. Ben oui….mais je viens de relire la recette après avoir acheté tout ce qu’il faut…..et je ne vois pas à quel moment tu mets le pain…..c’est mes yeux ou pas?…..

  5. Babeth, c’est au moment de « tout mélanger » mais j’ai ajouté « avec le pain » du coup, merci !

  6. De rien….je suis un peu tatillon, ça me perdra….

  7. Tiens, c’est drôle moi en ce moment c’est pas piscine mais poney !!!
    De toute façon, on te pardonne car on rigole bien en te lisant… 😉
    Bises

  8. J’en ai fait une libre variation…..résultat très sympa, merci!

  9. Je trouve que ce sera assez intéressant que tu fasses des tutoriels filmés de tes recettes :). On pourra aussi en profiter pour admirer ton talent.

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*