terrine quinoa courgettes

Super terrine de courgettes au quinoa

Vous aussi ça vous fait rêver ce titre ? Parce que moi, la terrine courgettes quinoa, de prime abord, pas du tout.

Les terrines de légumes, c’est pas toujours super et je suis pas fan de quinoa. Mais là, je suis ravie du résultat  : la consistance est top et finalement, pour peu qu’on y mette un peu du sien et de Comté, le goût aussi. Un summer hit 2015 en devenir !

Pour faire cette recette, j’ai demandé à Google ce qu’il avait à me proposer comme terrine de courgettes au quinoa et j’ai jeté mon dévolu sur cette recette. Comme j’ai franchement bidouillé avec mon placard et que je suis ravie du résultat, je vous propose ma version. Tout ça nous laisse aussi supposer qu’on a affaire à une recette facile à vivre qui ne vous en voudra pas si vous bidouiller un peu avec les ingrédients… Et ça, c’est cool.

terrine courgettes quinoa

 

La terrine courgettes et quinoa, c’est facile

Les ingrédients

  • une courgette moyenne
  • 75g de yaourt grec
  • 75g de crème épaisse liquide (je n’avais plus de lait et la crème était ouverte donc voilà…)
  • 2 gousses d’ail
  • 1 gros oignon rouge
  • 2 oeufs
  • 60g de quinoa
  • 25g de Comté
  • sel
  • épices

Comment on fait ?

  1. On préchauffe le four à 200 degrés.
  2. On émince l’oignon et l’ail et on les fait revenir dans une poêle et un peu d’huile d’olive le temps que la courgette soit râpée. J’ai utilisé un truc génial de Tupperware dont je ne vous parle pas aussi souvent que je l’utilise parce que sinon, ce blog entier lui serait consacré.
  3. On ajoute la courgette et on fait revenir 10 mn à feu moyen.
  4. Pendant ce temps, on bat les oeufs dans un saladier, on y ajoute le quinoa, 1càs de maïzena, le Comté râpé, la crème et le yaourt. On mélange bien.
  5. On y verse le mélange courgettes, ail et oignons.
  6. On assaisonne : j’ai mis du sel et une grosse pincée d’un mélange « des trappeurs » au bon goût fumé et légèrement pimenté (merci Marie !).
  7. On met le mélange dans un moule (un moule à cake « normal » est trop grand je pense mais après on s’en fiche un peu d’avoir une terrine plate) et on enfourne pour 35 minutes.

On déguste tiède ou froid. Et on s’étonne que ce soit si bon. En absorbant une partie du liquide à la cuisson, le quinoa règle le problème de la texture « flan trop humide et mou du bide » dont je me méfiais. La terrine ne tient pas super bien à la découpe mais suffisamment pour pouvoir être tranchée sans s’arracher de cheveux (vous avez sans doute bien d’autres bonnes raisons de vous arracher les cheveux, n’en rajoutons pas).

terrine courgettes quinoa

J’en ai mangé une tranche entière alors que j’avais seulement décidé de la goûter. Ok j’avais super faim, mais tout de même… Si vous testez cette recette, je vous supplie de me laisser votre avis, je voudrais être bien sûre que c’est aussi bon pour vous que pour moi !

Dans la vraie vie, j’ai fait goûter cette petite merveille à trois personnes + un Kibou et tout ce petit monde a validé donc je peux mourir tranquille. Mais j’en ai pas l’intention tout de suite (hors de question de rater les 10 ans du blog en avril prochain alors que je suis en train de voir avec mon fournisseur colombien comment me procurer les meilleurs ingrédients…).

« Madame Dansmacuizine ?

– yep ?

– si on comprend bien vous cuisinez parfois des trucs en pensant que ça ne va pas être bon ?

– ben non quand même pas

– si un peu… par exemple vous cuisinez du quinoa alors que vous n’aimez pas trop ça !

– oh c’est pas du navet non plus…

– oh ouais une terrine de navets !

– même pas en rêve… »

Grains de sel

  1. le kibou ne mange pas de quinoa, qu'st ce que tu racontes?

    mais quelle bonne idée de cuisiner des trucs dégueu, on n’a qu’à faire ça, tiens, on appellerait ça « le défi de l’été ». Vas y pars devant je te suis!

  2. Ça y est! J’ai tenté la recette, pareil j’ai fait avec ce que j’avais de dispo dans mes placards donc j’ai utilisé un mélange de céréales (avoine, blé, orge, soja), de la crème de soja, du parmesan et un peu de curcuma et ça a rendu super bien! Tout a déjà disparu. J’ai utilisé un mini moule à cake donc la terrine était bien haute, un ensemble super moelleux avec les céréales qui donnaient un peu de croustillant. Au final, une top recette 🙂

  3. Tiens, voilà qui est original.. J’adore le quinoa et les courgettes moi, pourquoi pas tenter ?

  4. Hello Stéphanie, je découvre ta recette. Du coup je vais te mettre à l’honneur très prochainement sur mon blog. Merci de ta confiance et à bientôt !

  5. La mise à l’honneur, c’est pour ce soir !

  6. Merci Julia ! C’est top de voir toutes ses recettes réalisées par tes lectrices…

  7. Je viens encore une fois de préparer une petite terrine pour ce soir.. j adore l association courgettes et quinoa pour structurer la terrine ..donc j en fait ma base désormais pour mes terrines

  8. Je suis contente qu’elle ne plaise pas qu’à moi ! Merci beaucoup pour ce retour 🙂

  9. j’ai déjà posé la question mais pas eu de réponse, alors je re-tente : dois-t-on utilisé le quinoa cuit ou cru ?

  10. Ah désolée ! Je vais le préciser dans le billet mais le quinoa est cru et c’est pour moi un avantage non négligeable de cette recette. Je voudrais désormais la tester avec des champignons et mille autres trucs 🙂

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*