tortillas de blé maison

Tortillas de blé maison

tortillas de blé maison

Les tortillas de blés maison, c’est important. Un peu chiant à faire si on n’aime ni la farine, ni la patience mais ça reste un sujet majeur (ouais ouais),  à cause de leur version industrielle pas super super. Sur internet, on trouve des tas de recettes qui ne sont pas toutes fabuleuse, loin de là. Et j’en ai essayé ! La preuve sur ce même blog d’ailleurs. La première fois, on se contente de peu parce que dans tous les cas, c’est bien meilleur qu’Old del carton. Mais ensuite, on a envie d’une recette facile à vivre, de tortillas souples et faciles à manipuler et qui se conservent bien.

Depuis quelques temps, j’utilise la recette  à l’huile d’olive que je vais vous détailler de ce pas. Elle vient d’un blog que j’aimais bien d’une nana que j’aimais bien et elle réunit deux critères importants : le goût et la texture. C’est à dire que ça ne ressemble pas à du carton et qu’elle sont donc manipulables sans trop de précaution.

Comment fait-on des tortillas de blé maison ?

Avec ces ingrédients :

  • 400g de farine T65
  • 50 ml d’huile d’olive
  • 220 ml d’eau
  • un peu de sel

On met tout dans le bol du robot et on pétrit. On obtient une boule souple et élastique, légèrement  collante.

On la laisse reposer une heure, sous un torchon.

On divise la pâte en 16 petites boules. On peut faire moins mais la poêle en fonte que j’utilise est d’un diamètre raisonnable et c’est plus facile pour la cuisson.

Ensuite on s’arme de farine, d’un rouleau à pâtisserie et de patience.

On étale chaque boule en galette bien finement, en s’aidant de farine. Le mieux c’est de faire chauffer la poêle et de préparer la première galette puis de continuer à faire une galette pendant qu’une autre cuit.

Attention, dans une poêle bien chauffée ça cuit très vite et c’est vraiment le but. Ca fait tout de suite des cloques qui brunissent, hop on retourne et une minute plus tard, c’est déjà fini.

Et heureusement parce que pour ce qui me concerne, ça prend du temps tout ça ! Je ne regrette jamais mais disons qu’il faut être convaincu de l’intérêt du truc.

Pour la conservation : au frais et emballées, je les conserve deux-trois jours sans altération de la texture et sinon, ça se congèle et décongèle super bien. Ce qui pourrait vous donner l’envie de passer une journée à cuisiner et  faire des réserves pour six mois et franchement, je trouve que c’est une bonne idée. Armez vous de  bonne compagnie et de bonne bière et c’est parti !

Pour cette fois, je les ai préparées le matin, avant le brunch, avec en tête les quesadillas que nous allions déguster devant un film plus tard dans la journée. C’était un bon timing… et ça passe super bien aussi au brunch ! SANS DOUTE PARCE QUE  C’EST SUPER BON.

Prochain objectif  : acquérir la farine de maïs spéciale pour faire l’autre version des tortillas. Dans tous les cas, j’ai préparé ces tortillas plein de fois donc si vous avez des questions je peux assurer le SAV, lancez-vous !

« Madame Dansmacuizine ?

— oui ?

— encore une recette super longue avec de la pâte à pétrir, c’est la thématique de la semaine ?

— non mais là, c’est important. Autant la brioche tu peux t’en passer ou aller à la boulangerie… Autant ces tortillas, c’est pas possible, il te faut une recette maison  !

— mouais, on pense plutôt continuer à acheter la version industrielle en carton… A moins que vous ne nous faisiez goûter, qu’on se dise que c’est merveilleux et qu’on change d’avis ?

— je comprends ce que tu me dis, mais un blog à la base, c’est pas fait pour réellement faire goûter aux lecteurs les recettes…

— ben justement, vous pourriez améliorer le concept ? Vous allez bien cuisiner pour des gens des fois, pourquoi pas pour nous ?

— vu comme ça… »

 

 

Grains de sel

  1. Oh oui, madame DMCZ ! Améliorez le concept !!! J’veux goûter !!!

  2. (parce que moi j’ai pas de robot, alors quand i faut pétrir c’est avec mes petites mimines et je suis un peu paresseuse… j’aurais pu dire très occupée mais ce n’est pas que la vérité)

  3. Livraison à domicile de tortillas de blé maison ?!

  4. Tellement d’accord avec toi, c’est tellement meilleur maison (la liste des ingrédients parle d’elle-même, non ?) que ça vaut le petit embêtement de la faire. Ma recette est plus pifométrique (huile mesurée en cuillers à soupe et eau en verres) mais j’imagine que ça doit correspondre au final !
    Par contre j’ai un peu de mal à les faire bien rondes, tu n’aurais pas une astuce ?

  5. ah oui je suis pour la livraison à domicile aussi!!! (pas de robot non plus ici)

  6. Pingback: Mon premier dimanche de 2015. En images. - DansMaCuizine

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*