Une recette de sandwich guabao

Boulange : Gua Bao, mon gros coup de cœur

Une recette de sandwich guabao

Je vous en parlais dans l’article consacré au Marché à Manger, j’ai goûté pour la première fois à un gua bao et ça a été une révélation. Je connaissais pourtant déjà les bahn bao mais je sais pas… Le gua bao, c’est pas pareil !

 
Le jour même de ma découverte, je me suis donc lancée dans la réalisation de ces divins petits pains vapeur à sandwichs. J’ai demandé une recette à Google et été fort ravie qu’il me propose celle du blog Recettes d’une chinoise puisque je lui fais confiance les yeux fermés (au blog, pas à Google. Il y a des limites à ma démence…)

Les Gua Bao, c’est assez simple mais quand même long à faire

Surtout quand on est équipé d’un petit panier vapeur et qu’on cuit les pains selon la technique de Margot Zhang. Est-ce que ça m’a dissuadée d’en refaire à jamais ? Pas le moins d’une monde ! Mais je vais peut-être chercher la taille au-dessus en matière de panier vapeur (parce que sinon j’en viens à des solutions comme « tiens si j’essayais d’en caser deux à la fois »).

Guabao avant et après la levée

Les ingrédients pour 5 petits pains

  • 100 g de farine de blé type 65
  • 100g de farine d’épeautre type 110
  • 100 g de lait
  • 1 c. à soupe d’huile végétale
  • 1 c. à café de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 8g de levure fraîche
  • un peu d’huile pour graisser

On émiette la levure dans le lait tiédi, avec le sucre et l’huile

On ajoute les farines et le sel quand la levure est dissoute, après une dizaine de minutes. On pétrit.

On fait lever et quand la pâte a doublé de volume, on la dégaze et on la divise en 5 morceaux, pour 5 pains.

On étale chaque morceau en forme de langue de chat, on badigeonne d’un peu d’huile et on replie les morceaux en deux sur eux-mêmes.

Et là, on arrive à la partie diablement chronophage : normalement, on fait reposer chaque morceau 30 mn dans le panier vapeur avant de faire cuire 15 mn à partir de l’ébullition. Avec un départ à l’eau froide sinon c’est pas drôle.

Recette de guabao à l'épeautre

Deux jours plus tard, vous obtenez cinq merveilleux pains à sandwichs ! Non, en vrai, j’ai donc tenté une levée en binôme puis les ai fait lever hors du panier mais à raison d’un seul sandwich par cuisson, c’était quand même pas ce que j’ai fait de plus productif.

La recette de Margot est réalisée à base de farine t45 : mes propres options ne dépendent de ce que j’avais dans mes placards ce dimanche mais comme le résultat était merveilleux, je le recommande également dans cette version métissée. Ensuite, libre à vous d’en faire ce que vous voulez !

Pour des gua bao, à baver d’envie, rendez donc aussi une petite visite à Beau à la louche et à Dorian !

« Madame Dansmacuizine ?

— oui ?

— vous êtes sûre que ça vaut mieux qu’une bonne baguette bien croustillante ?

— ben c’est très différent quoi

— mais c’est meilleur ?

— c’est très différent et pis on n’est pas obligés de comparer les choses en terme de valeur

— heu… ok… on parle toujours de pain là ?

— OUAIS

— ok, ok, c’est bon… »

 

 

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*