Petits pains briochés à la canelle

Cinammon rolls ou kanelbullar?

Petits pains briochés à la canelle Peu importe ! Je trouve toujours que les gens autour de moi sont assez réfractaires à la cannelle dans les brioches ou les pâtisseries… Avant d’avoir goûté ! Ben oui, le goût de cannelle est souvent subtile ou équilibré avec d’autres saveurs, personne n’a envie de manger de la cannelle à la petite cuillère…

J’aime beaucoup cette recette parce que la pâte briochée est peu sucrée, on en apprécie d’autant plus la garniture cannelle+sucre+beurre. Beurre salé bien sûr, ça contribue considérablement au charme de la garniture et c’est bien pour ça que c’est ce que je préfère comme dessert à la crêperie :la beurre-sucre bien moelleuse !!! Miam. (J’évite de peu la fameuse « crêpe au sucre » des Bronzés…)

Pour la recette, elle vient du blog d’Annouchka qui l’a elle-même trouvée . Effectivement, les proportions sont pratiques, on ne fait que 6 brioches. Ici on a une fâcheuse tendance à oublier de manger les choses sucrées, même nos préférées… (Je ne parle que des adultes de la famille puisque je ne pourrais nourrir les enfants que de ces mêmes trucs sucrés, ils seraient heureux comme tout ; ils finiraient sans doute peut-être par réclamer un plat indien avec du poulet quand même… Il faudrait que je tente l’expérience sur un de leurs clones que je garde dans un placard pour ce genre de situation)

Pour 6 escargots briochés à la cannelle (et pour calmer les Américains et les scandinaves, voyez ce long titre moche) :

Pour la pâte :

250 gramme de farine

1 oeuf

30 g de sucre

25 g de beurre

1 cc de cannelle

1 sachet de levure de boulanger

10 cl de lait

1 pincée de sel

Pour la garniture :

60 g de cassonnade

40 g de beurre

1 cc de cannelle


On met dans la machine à pain le sucre, l’oeuf, le beurre, la cannelle, le sel et le lait.

On ajoute la farine et la levure et on lance un programme pétrissage seul + levée.

On étale ensuite la pâte de façon à former un rectangle (d’environ 45 cm de long sur 20 cm de large).

On applique au pinceau sur la pâte le beurre fondu, puis on saupoudre du mélange sucre-canelle.

On roule la pâte pour en faire un boudin  dans lequel on coupe six tranches épaisses.

On laisse à nouveau reposer une heure dans le four à 40 degrés.

On dore avec un jaune d’oeuf puis cuire environ 20 min à 180 (thermostat 6).

On peut préparer un glaçage et on déguste encore tiède. Ou comme on veut !

(Sur le blog d’Annouchka, vous trouverez la marche à suivre pour les préparer à la main, ce qui permet éventuellement d’ajuster la quantité de farine ; à la MAP, je jette toujours un oeil en début de programme pour éventuellement ajouter un peu de farine)

Bon et bien maintenant que j’ai testé cette recette presque light en petite quantité, il ne me reste plus qu’à voir ce que donne une version « full ». J’ai déjà une recette de côté…

« Madame Dansmacuizine ?

– oui?

– ça va mieux ?

– ne m’en parle pas, c’était l’horreur. Mais oui ça va mieux.

– pas trop trash la gastro ?

– et ben tu vois je pensais que la gastro était un truc assez anodin  bien qu’un peu humiliant et j’ai découvert que ça pouvait être quasiment asymptomatique et trèèèès douloureux. Une des découvertes les plus nulles que j’ai faites !

– allez, arrêtez, si vous maîtrisez les accouchements sans péridurale, ça devait pas être si méchant quand même…

– c’est vrai que je suis très courageuse, hyper résistante à la douleur et que j’ai une maîtrise de mon être hors du commun et que la nature a tout fait à ma place en des temps records, merci de le rappeler à tout le monde…

– c’est pas ce qu’on voulait dire… Bon bref, ça va mieux la gatro ?

– oui, presque comme une nouvelle vie qui commence ! « 

Grains de sel

  1. Hummmmm
    J’ai testé ceux de Garance ce week-end… c’est vraiment délicieux!
    Ils sont très beaux!

  2. recette faite aussi chez moi

  3. A essayer au plus tôt!… Je parle des escargots…pas de la Gastro!

  4. Ils ont l’air bons !!

  5. oui, ben tout ça me donne faim mais je suis surtout très enthousiaste avec cette histoire de clone. Il est pas trop malpoli le tien? ici ceux qu’on a réussi à faire avaient tous un problème avec les règles d bienséance (enfin ceux qui avaient réussi à apprendre à parler je veux dire). Je voudrais bien ta recette de clone, donc.

  6. je suis trés contente d’etre tombé sur un blog d’une rennaise comme moi,cette recette à l’air délicieuse!

  7. Pingback: Cookies aux Krisprolls (et aussi aux chocolats de Pâques)

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*