mai
23
2012
Envoyer cet article à vos amis !
Rss

La tourte briochée est de retour !

Posté dans Apéro , Boulange , Plat complet

Bon, cette tourte, ce n’est jamais que la TROISIEME fois que j’en parle sur ce blog, ça va…

Est-ce que je tourne en rond ? Est-ce que j’ai perdu la foi, le modjo, l’inspiration ?

Et bien non, je suis juste fidèle en sentiments, et comme l’autre le dit si bien, « quand j’aime une fois j’aime pour toujours« …

Après une version « assez » fidèle à l’originale de Cléa, une version sucrée, voilà une version « je passe en mode été, faites ce que vous voulez mais chez moi, maintenant c’est tomates, pesto et rosé à gogo« .

On reprend donc la même pâte à l’huile d’olive, on y ajoute 1 càs de zaatar maison  :

  • 235g de farine T80
  • 5g de levure de boulangerie déshydratée
  • 60g d’huile d’olive
  • 125 ml de lait de soja
  • 1càc de sel
  • 1 càs de zaatar

On pétrit bien les ingrédients, on laisse lever au chaud pendant 1h30 environ.

On façonne comme on le souhaite, on garnit, on laisse lever à nouveau (45 mn cette fois).

On cuit 25 mn à 180 degrés.

Et pour garnir :

  • un verre un coulis de tomates maison
  • une petite courgette coupée très finement à la mandoline
  • du parmesan
  • de la tomme du Valais
  • quelques anchois selon le goût
  • 2 oignons rouges confits au vinaigre balsamique et au thym

J’ai mis d’abord du parmesan fraîchement râpé sur le fond (pour qu’il absorbe l’eau des courgettes) , puis des tranches de courgettes, un peu de sel, du coulis de tomates, des oignons et des anchois selon le goût et de la tomme du Valais (bien sûr, vous pouvez mettre un autre fromage, moi j’ai ramené celui-là de l’étal de Sébastien Balé au marché des Lices samedi et ce truc est archi-fondant et bon quand il est cuit ).

Avec cette quantité de pâte et de garniture, j’ai fait une tourte-mère dans mon moule à charnières (diamètre 22 cm) et testé 12 « façonnages » dans les empreintes d’un moule à mini-muffins. La garniture m’a tellement plu que j’ai eu du mal à départager les bouchées obtenues, il vaut donc mieux choisir les plus jolies et pratiques.

Finalement la tourte mère, je ne la trouve pas si moche d’ailleurs.

A noter aussi, la garniture qui m’a tellement plu permet une dégustation chaude, tiède et même froide (sans exagérer quand même, à la sortie du frigo, ce ne sera pas l’idéal). Ce qui m’amène donc à envisager d’en faire des empanadas à emmener en pique-nique !

Voilà, tout est dit, je peux fermer mon blog l’âme en paix, j’ai trouvé comment faire des empanadas qui me plairont et je peux les emmener partout avec moi…

Et vous ? A force de vous en parler vous allez finir par tester cette tourte ou pas ? Allez… ( A prononcer comme les lascars de Very Bad Blagues)

« Madame Dansmacuizine ?

- oui ?

- vous êtes tarée avec votre tourte en fait ! Ca veut dire quoi franchement ?

- oh ben ça va, chacun ses lubies…

- oui mais bon il y a quand même plus utile que la pâte à empanadas quand même…

- comme quoi ? Les championnats d’Europe de Natation ? Les tenues glamour des égéries L’Oréal à Cannes ?

- oui, bon, ok, faites pas la blasée non plus… Et ok, en fait ça passe les empanadas… »

Photographie de Stéphanie Davalo

A propos de Madame Dansmacuizine

Stéphanie Davalo :
Rédactrice Web Freelance pour Screeb.fr, et community manager, co-auteur "Du Net à l'assiette", blogueuse culinaire et foodographe pour dansmacuizine.com, je ne mâche pas mes mots !

Vous en reprendrez bien un peu ?



Pimenter d'un commentaire

Nom*

Email*

Site internet

Contenu

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

2 critiques culinaires

  1. Life Partner le 23 mai, 2012

    Y’a lé tennis aussi ! Mé moi zé l’aime pas Nadal… (empanadal …)

  2. Pascale le 2 juin, 2012

    Impressionnée par le ton très autoritaire ;) j’ai tenté la recette ! Mais j’ai échoué. Je sais pas ce que j’ai fait mais la pâte n’a pas levé, et j’ai laché l’affaire. Next time !

Retour au formulaire
DansMaCuizine