soupe façon enchilada

La soupe « enchilada », une nouvelle recette à ajouter sur la liste…

soupe façon enchilada

… De la comfort food aussi délicieuse que facile à faire. Sur une base de soupe de tomates, on peut faire plein de choses cool. En saison, et même s’il fait beau, je ne dirai jamais non à une soupe de tomates rôties, c’est la recette qui enlève toute excuse à ceux qui commettraient le crime de laisser pourrir de belles tomates du jardin (ou du producteur). Aujourd’hui pas de tomates rôties, parce que pas de tomate : l’hiver je me rabats donc sur un coulis de tomates de la Biocoop…

 

Je disais donc qu’on pouvait faire plein de choses sur une base de soupes de tomates comme, par exemple, y coller de l’avocat bien sûr. Dans mon club des amateurs « d’avocat-non-ça-fond-pas-quand-c’est-chaud », on sent qu’on est à l’aube d’un truc de fou et que même dans les coins reculés et comme oubliés du monde (au hasard, Rostrenen), l’avocat sera bientôt de toutes les soupes.

Soupe façon enchilada, les ingrédients pour 4 personnes (en plat unique)

  • 500 ml de coulis de tomate
  • un oignon
  • deux gousses d’ail
  • un avocat
  • un paquet de chips de maïs
  • une boîte de maïs (ou du maïs du jardin mais ça pompe plein d’eau, à vous de voir si vous voulez en cultiver. Personnellement j’étais très fière de mon rang de l’année dernière mais je n’ai touché aucune subvention de la PAC en tant que céréalière et ça, c’est vraiment dégueulasse)
  • des épices, notamment paprika et cumin
  • du bouillon de poule
  • et si vous avez ça, des restes de poulet rôti
  • et puis allez, du fromage : emmental râpé, parmesan ou fêta (les trois versions marchent bien, on a essayé)

On fait revenir l’ail et l’oignons émincés dans une cocotte avec un fond d’huile d’olive.

On ajoute le coulis de tomate et le bouillon, en adaptant la quantité à son amour pour la tomate. On assaisonne et on peut ajouter une pincée de sucre si le coulis est trop acide…

Quand c’est chaud (c’est mieux si ça mijote un peu mais franchement…), on ajoute le maïs, l’avocat et le poulet.

On goûte et surtout, on assaisonne à nouveau si nécessaire. J’aime bien que ce soit un peu piquant (j’ai une mixture réalisée à base de piments frais) avec un vrai goût de cumin.

On sert avec les tortillas chips de maïs et du fromage.

Et normalement, on se régale. J’ai énormément hâte de tester une soupe de ce genre avec des tomates du jardin… Et les chips à la fin, c’est vraiment chouette. Évidemment, ça cale pas mal, comme toujours avec les soupes mais ça fait un très chouette repas. C’est toujours bon signe quand je me donne faim en rédigeant un billet…

« Madame Dansmacuizine ?

– oui ?

– c’est pas mal mais vraiment vos photos sont toutes pourries.

– oui mais c’est mieux que rien, non ? Il faisait tellement sombre !

– alors, quand les photos sont à ce niveau de qualité, ben franchement… peut-être que « rien », c’est pas si grave ?

– à ce point là ?

– oui…

– ah ouais quand même. Bon, attends je vais trouver une solution »

Un grain de sel

  1. Cuisine tunisienne

    moi aussi j’ajoute cette soupe dans mon carnet de cuisine ^^

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*