La recette du dutch baby

Un dutch baby salé pour recycler le restes de raclette

Le dutch baby, je l’ai regardé d’un œil dubitatif moins d’une demi seconde avant de me jeter dans ses bras. Vous pouvez me faire confiance, il a tout pour lui, ce bébé hollandais.

Vous remarquerez son air de famille avec les crêpes et le far… mais son nom exotique me donne des envies que je ne m’autorise pas avec ces spécialités bretonnes.

Je dois avouer que je ne suis pas chaude à l’idée que ma grand-mère revienne d’entre les morts pour me gronder parce que j’ai eu l’idée de faire un far aux navets avec sa recette de far aux pruneaux. Avec le dutch baby, je peux dormir tranquille.

Le dutch baby, c’est simple et c’est génial

Et même l’utiliser pour un concours de recettes organisé par l‘Œuf de nos Villages. Le deal, c’est une recette anti-gaspi avec des œufs. Comme ça, ça a l’air simple parce que les œufs c’est génial pour les restes, et génial tout court. Donc des œufs cocotte, une omelette, le principe de la shakshuka aussi... Au quotidien, c’est parfait mais pour gagner des concours de recettes ça manque un peu d’originalité. Et le truc sympa des concours, c’est de faire en sorte que de la contrainte naisse la créativité. Bref, j’avais presque décidé de ne plus participer jusqu’à ce qu’on mette le dutch baby sur mon chemin et là, révélation.

J’aime tout dans cette recette : c’est enfantin à préparer et à cuire, ça se prête à toutes les fantaisies en sucré et en salé mais ça marche aussi très bien quand on s’en tient à une poignée de myrtilles. Et ça nécessite une poêle en fonte. Pour certains, ça pourrait être un point négatif mais je suis fan de tout ce qui va sur le feu et dans le four. Pis c’est beau une poêle en fonte, non ?

Franchement, le dutch baby justifie à lui tout seul l’investissement.

La recette du dutch baby

Difficile de vous dire si vous mangerez un dutch baby à vous tout seul ou si vous le partagerez. Ca dépend du moment, de ce qu’il y a d’autre sur la table, de si vous avez de l’appétit ou que vous l’avez perdu parce que c’est l’heure d’attendre le Père Noël…

Dutch Baby et restes de raclette

Les ingrédients pour un specimen de dutch baby

  • 2 œufs
  • 12, 5 cl de lait
  • 70g de farine
  • 1 pincée de sel

Directions

  1. On préchauffe le four à 220 degrés
  2. On y met la poêle en fonte, vide
  3. On met tous les ingrédients dans le blender et on mixe
  4. On sort la poêle en fonte du four (en faisant attention à ses mains si on y tient) et on y met un peu de beurre et un peu d’huile (pssshhhhhhiiiiiiiiiit)
  5. On ajoute le mélange du blender et on enfourne pour 15 mn
  6. On peut rester assis devant le four pour regarder la magie opérer mais feel free de faire comme vous voulez

En version sucrée, on ajoute 20g de sucre dans la pâte et pour cette version « recyclage de raclette », on ajoute 1 pomme de terre, 3 tranches de fromages et 3 tranches de viande des grisons coupées en petits morceaux dans la pâte. Ensuite on garnit comme bon nous semble ou avec ce qui reste de la raclette : de l’œuf, de la roquette, du chorizo, des champignons… A vous de voir ce que vous voulez mettre dessus ou dedans.

Autant dire que pour recycler les restes, le dutch baby se pose là. En bête de concours, on verra mais dans tous les cas je l’ai adopté (si j’en ai fait 4 fois en une semaine, on dit que « oui, vraiment » ?). Je n’ai pas la main sur ce que décideront Dorian et Sonia Ezgulian mais ils forment un jury parfait à mes yeux. Je suis déjà curieuse de découvrir la recette qu’ils auront choisie !

« Madame Dansmacuizine ?

— ouep ?

— flatter le jury, on pense que ça ne va pas marcher comme méthode

— non mais j’ai aussi envoyé une « enveloppe », si tu vois ce que je veux dire. Je sais que tous les deux sont particulièrement sensibles aux billets verts… C’est humain en même temps.

— vous avez envoyé des dollars ?

— non mais ça fait bien « billets verts » je trouve

— vous n’avez rien envoyé en vrai ?

— bah non andouille ! Tu me vois en train d’essayer de corrompre quelqu’un avec de l’argent ? En mode « tenez ce billet de 10 euros, ça devrait suffire à vous enjailler. Et bien sûr, on ne s’est jamais rencontrés ». Trop trop crédible.

— on est moyen confiant pour ce concours…

— maintenant, que je prends un peu de recul… moi aussi. En tous cas, il faut espérer que le jury ne lise pas ce que j’écris…

— ça vous aiderait oui… »

Laisser votre grain de sel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*